jeudi, février 25, 2021

Participant à l’annonce de l’Accord du siècle, les ambassadeurs des Émirats arabes unis, du Bahreïn et d’Oman sont attaqués sur les réseaux sociaux

Courrier arabe

Depuis l’annonce de l’Accord du siècle, les activistes, sur les réseaux sociaux, ont attaqué trois ambassadeurs de pays arabes, qui étaient présents lors de la célébration de l’annonce.

À la Maison Blanche, mardi le 28 janvier, «Donald Trump», le président américain avait invité plusieurs personnalités internationales, pour insister «à un moment historique», avait-il souligné.

C’est toutefois la présence des ambassadeurs des Émirats arabes unis (Youssef al-Otaiba), du Bahreïn (Khaled al-Khalifa) et d’Oman (Hunaina al-Mughairy), aux États-Unis, qui avait attiré l’attention des activistes arabes, notamment du fait que «Benjamin Netanyahou» et «Trump» avaient remercié «ces trois pays, pour leur position positive, en approuvant l’Accord et pour leurs engagement en faveur de la paix, dans la région, et l’envoi de leurs diplomates, pour partager la célébration de l’Accord».

Les activistes ont commenté cette présence, en signalant que c’était «la photo de la honte», et en déplorant leur participation interprétée comme une trahison par les milliers d’Arabes dans le monde.

Rappelons ainsi, que dès l’annonce de l’Accord, à Washington, des grandes manifestations se sont déclenchées dans toutes les villes palestiniennes, rejetant un accord conclu sans eux, pour servir Israël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos