Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a accusé directement l’Iran pour les attaques contre deux sites pétroliers en Arabie saoudite.

Sur Twitter, Pompeo a prétendu que Téhéran a soutenu près d’une centaine d’attaques contre l’Arabie saoudite, pendant que le président iranien Hassan Rohani et le ministre des Affaires étrangères Jawad Zarif semblent faire de la diplomatie.

« Malgré tant d’appels pour faire baisser la tension, l’Iran a entamé une attaque sans précédente contre l’offre énergétique dans le monde. Rien ne prouve que les attaques sont d’origine yéménite » a écrit Pompeo.

Appelant tous les pays à condamner nettement et ouvertement les attaques de l’Iran, Pompeo a fait savoir que pour le maintien de l’offre dans les marchés d’énergie et l’inculpation de l’Iran pour son agressivité, son pays continuera de travailler avec ses partenaires et alliés.

Un incendie était survenu hier suite aux attaques lancées vers 4H (heure locale) avec des drones armés contre deux sites pétroliers de la société saoudienne de pétrole « Saoudi Aramco ».

L’attaque au drone n’avait fait aucun mort et blessé et aucune accusation n’avait été adressée.

Toutefois les Houthis avaient sous-entendu dans un communiqué, qu’ils étaient les responsables de l’attaque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here