Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a appelé le gouvernement saoudien à ouvrir une « enquête approfondie » sur le sort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, porté disparu depuis sa visite au consulat de l’Arabie saoudite à Istanbul.

« Nous avons vu des reportages contradictoires sur la sécurité et la localisation du célèbre journaliste saoudien et contributeur au Washington Post, Jamal Khashoggi », a déclaré Pompeo dans un communiqué.

Pompeo a exprimé l’inquiétude de Washington quant la disparition de Khashoggi, indiquant que des responsables du département d’État américain s’étaient entretenus, par voie diplomatique, avec les autorités saoudiennes.

« Nous appelons le gouvernement saoudien à mener une enquête approfondie sur la disparition de Khashoggi et à faire preuve de transparence quant aux résultats de cette enquête », a-t-il souligné.

Le président américain Donald Trump a également exprimé lundi sa préoccupation quant au sort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, disparu après avoir visité le consulat de son pays à Istanbul début octobre.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a de son côté demandé lundi aux responsables du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul de prouver la sortie du journaliste saoudien du bâtiment du consulat et de fournir des enregistrements confirmant son départ.

Le ministère turc des Affaires étrangères avait convoqué l’ambassadeur saoudien pour la première fois mercredi dernier, un jour après la disparition de Khashoggi, avant l’avoir convoqué pour la deuxième fois dimanche pour la même raison.

La fiancée de Khashoggi a déclaré aux journalistes qu’elle l’avait accompagné au bâtiment du consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul et que ce dernier était entré dans le bâtiment et n’y était jamais sorti.

Le consulat a toutefois démenti les accusations de la fiancée de Khashoggi assurant que celui-ci s’était rendu au consulat mais était parti ensuite.

Samedi dernier, le ministère public d’Istanbul avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur la disparition de Khashoggi.

Des sources du ministère public ont déclaré à Anadolu avoir ouvert l’enquête le 2 octobre, le jour même où Khashoggi était entré au consulat d’Arabie saoudite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here