mardi, juillet 14, 2020

Pour avoir déchiré « les papiers de l’Accord du siècle », le président de l’Assemblée nationale koweïtienne attaqué par un journaliste saoudien

Courrier arabe

«Othman Al-Omeir», le journaliste saoudien et rédacteur en chef du journal en ligne «Elaph», a attaqué le président de l’Assemblée nationale koweïtienne, «Marzouq al-Ghanim», après que ce dernier avait déchiré un document contenant les clauses de «l’Accord du siècle».

Lors d’un tweet, publié samedi, sur son compte officiel, «al-Omeir», fidèle à la Cour royale saoudienne, avait estimé que le geste du président de l’Assemblée nationale koweitienne était «barbare», signalant qu’une telle action ne convenait pas à une personne ordinaire, «alors n’en parlons pas pour un haut responsable».

Après avoir retweeté une vidéo, où paraissait «Marzouq al-Ghanim», déchirant le document et le jetant à la poubelle, le journaliste saoudien insulta les gens qui avaient applaudi le geste du responsable koweïtien, déplorant le fait qu’un geste barbare soit applaudi et félicité.

Une action qui reflète la position de son pays

«Marzouq al-Ghanim» avait déchiré des papiers, sur lesquels était imprimé l’Accord du siècle, et les a jetés à la poubelle déclarant: «C’est la poubelle de l’histoire».

Il ajouta: «Le double de ce que l’Accord du siècle offre aux Palestiniens, nous l’offrons aux occupants pour qu’ils retournent d’où ils viennent. C’est de cette façon que nous aurons un véritable Accord du siècle».

Selon les observateurs, la position abordée par «al-Omeir» reflète celle de son pays, qui s’était précipité pour valoriser les efforts du président américain «Donald Trump», et appela au lancement de négociations directes entre les Palestiniens et les Israéliens, selon l’agence de presse saoudienne «SPA».

Rappelons que le 28 janvier dernier, le président américain «Donald Trump» avait annoncé son plan de la paix, nommé médiatiquement «Accord du siècle», avec la présence de l’ancien Premier ministre israélien, «Benjamine Netanyahou», et les ambassadeurs de trois autre pays arabes; Oman, le Bahreïn et les EAU, dont les efforts et la contribution à l’aboutissement du plan furent salués.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arrêté à l’aéroport Djerba-Zarzis, un professeur à la Sorbonne subit un mauvais traitement des...

Le maître de Conférences à l'université de la Sorbonne et l'ex-conseiller de l'ancien président de la République, Mohamed Hnid, a été arrêté, ce dimanche,...

La NOC accuse les Émirats Arabes Unis d’être le premier responsable de l’arrêt renouvelé...

La compagnie pétrolière nationale de la Libye (NOC) a dénoncé, hier dimanche, explicitement l’arrêt renouvelé de la production et la suspension des exportations de...

Covid-19: les États-Unis enregistrent prés de 700 nouveaux décès en 24 heures

Le bilan des victimes du coronavirus aux Etats Unis est passé, dimanche, à 137 418 morts, après que les autorités sanitaires du pays aient...

Yémen: les Houthis ciblent une installation pétrolière saoudienne et plusieurs aéroports

Le groupe rebelle yéménite des Houthis a déclaré dans un communiqué : "Nous avons ciblé avec précision la grande installation pétrolière de Jizan, dans...

Libye: Haftar impose des conditions pour permettre l’exploitation du pétrole

Le seigneur de guerre renégat Khalifa Haftar, chef des milices rebelles de l'est de la Libye, a déclaré, samedi, qu'il continuera à bloquer la...