vendredi, août 7, 2020

Qatar Airways demande une indemnisation de 5 milliards de dollars au pays originaires du blocus du Qatar

Courrier arabe

La compagnie qatarie, Qatar Airways a proclamé, mercredi, un arbitrage d’investissement concernant une affaire de litige qu’elle aurait avec les Emirats arabes unis (EAU), le Bahreïn, l’Arabie saoudite et l’Égypte. La compagnie a demandé une indemnisation de cinq milliards de dollars américains à l’ombre de l’embargo aérien que lui avaient imposé les quatre pays originaire du blocus du Qatar.

Lors d’un communiqué rendu public, Qatar Airways signala que ses demandes se cernaient sur une indemnisation, des suites « des pratiques illégales qu’elle a subies par les quatre pays ».

«Tout au long des trois décennies, Qatar Airways a investi énormément dans les marchés des pays originaires du blocus du Qatar, servant les centaines de milliers de voyageurs de ces pays, et transportant des milliers de tonnes de marchandises vers et depuis ces pays», nota le communiqué avant de signaler que «depuis le 5 juin 2017, les EAU, le Bahreïn, l’Arabie saoudite et l’Égypte ont conjointement lancé des mesures contre Qatar Airways et contre ses activités».

Il indiqua : «Ces procédures visaient à fermer les bureaux locaux de Qatar Airways dans les quatre pays, à fermer leur espaces aériens et leurs aéroports aux avions qataris et à résilier les permis de travail accordés à la compagnie dans les quatre pays», déplorant le fait que «les métastases du blocus affectent toujours le transport national du Qatar».

Et dans ce même communiqué, le PDG de la compagnie, Akbar al-Baker, déclara : «La décision entreprise par les pays originaires du blocus, afin de suspendre les activités de Qatar Airways dans leurs marchés et d’interdire ses avions de voler dans leurs airs, est une violation claire des conventions de l’aviation civile».

«Nous avons suivi toutes les procédures pour obtenir justice, protéger nos droits et obtenir une indemnisation totale, pour dédommager les dégâts que nous avons subis, à l’ombre des violations commises contre nous», avait-il ajouté, en insistant sur la sanction des pays, coupables des pratiques illégales.

La Qatar Airways espère que l’arbitrage international des litiges des investissements lui permettra d’obtenir une indemnisation qui lui permettra de récupérer les dommages qu’elle a subis des suite au blocus imposé depuis 3 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Le Congrès américain enquête sur une vente d’armes suspecte conclue avec l’Arabie saoudite

Des anciens responsables américains ont accusé l’administration du président Donald Trump de conclure un accord suspect de 8,1 milliards de dollars pour vendre les...

Le Qatar tend la main au Liban et se tient à ses côtés

Le ministre qatari des Affaires étrangères, le cheikh Mohamed ben Abderrahman al-Thani, a affirmé, lors d'un appel téléphonique avec son homologue libanais, Charbel Wehbé,...

Covid-19 / France : une augmentation sans précédent depuis le 30 mai

C’est une augmentation sans précédent depuis le 30 mai. La France a recensé 1 695 nouvelles contaminations au coronavirus en vingt-quatre heures, a annoncé mercredi 5 août la direction...

Greenpeace condamne l’activation du réacteur nucléaire aux Emirats arabes unis

L’organisation internationale de protection de l’environnement, Greenpeace, a condamné l’activation de la première unité des réacteurs nucléaire Baraka aux Emirats arabes unis (EAU), mettant...

Covid-19 : la pandémie s’accélère dans le monde, les mesures de prévention se multiplient

Des flambées de contaminations ont été observées dans plusieurs pays aux quatre coins du monde en cette période de vacances estivales. Particulièrement touchée, l'Europe multiplie les...