Le Qatar prévoit d’organiser en octobre prochain, la 14ème édition du «Forum économique islamique mondial» (WIEF), et ce à l’ombre d’un accord conclu entre ce denier et le ministère du Commerce et de l’Industrie qatari.

L’évènement prévoit d’accueillir plus de 2500 personnalités, venant de 80 pays. Entre présidents, chefs de gouvernements, hauts responsables, hommes d’affaires célèbres, chercheurs et experts, des personnalités prestigieuses y sont attendues, dans le but d’échanger les idées et les points de vues, afin d’encourager le développement d’une économie durable et prospère.

Dans ce contexte, une conférence de presse a été tenue jeudi dernière, traitant les axes principaux, qui seront au centre du futur évènement international, et qui tourneront autour des moyens de financement alternatifs, dans les pays islamiques, ainsi que la transaction des systèmes, dans les milieux compétitifs.

Doha, la capitale mondiale de l’économie islamique

«Le WIEF représente une plateforme unique au monde, qui permettra aux hommes d’affaires dévoués à soutenir le développement durable, de jouer un rôle dans le développement de l’économie islamique» avait déclaré «Nacer al-Mohanadi», le directeur financier au ministère du Commerce et de l’Industrie au Qatar, en félicitant «Doha» pour l’organisation du forum.

«Nacer al-Mohanadi» parla également de statistiques prévoyant que l’économie islamique atteindra 3 trillions de dollars l’année prochaine, et espéra que Doha en soit prochainement la capitale internationale.

Le Qatar plus attractif que les autres pays du Golfe

De sa part, le président du conseil administratif du WIEF, «Tun Musa bin Hitam» a affirmé, lors de propos rapporté par les médias: «Parmi les pays membres au Conseil de coopération du Golfe, le Qatar est celui qui est le plus attirant, concernant les investissements directes», il expliqua que l’émirat gazier disposait d’un pouvoir d’achat croissant et d’une économie fluorescente, ce qui le distinguait de ses voisins.

Notons que le «WIEF» est une compagnie non lucrative, siégée à «Kuala Lumpur» la capitale de la Malaisie, et qui rassemble les Premiers ministres, les leaders de l’industrie, les scientifiques et les experts économiques, dans le but de discuter des partenariats, dans le monde islamique, pour booster son économie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here