mercredi, octobre 28, 2020

Quatres Palestiniens tués suite à « une vaste opération déjouée » selon l’armée d’occupation israélienne

Courrier arabe

L’armée d’occupation a annoncé qu’elle a déjoué « une opération de grande envergure » et a tué quatres Palestiniens « armés » samedi matin à proximité de la frontière avec Israël depuis la Bande de Gaza. Le mouvement de résistance islamiste Hamas a tenu pour responsable l’occupation.

Le porte parole de l’armée israélienne a indiqué dans un communiqué : « l’armée a ouvert le feu après que l’un d’eux a traversé la barrière et lancé une grenade sur les militaires « .

Il a prétendu que ces 4 Palestiniens étaient équipés de fusils d’assaut de type AK-47, un matériel pour découper les barbelés afin de percer la barrière, des lance-roquettes, de l’alimentation et une trousse médicale.

Le porte parole de l’armée a affirmé :  » nous avons déjoué une vaste opération dont nous ignorons la cible si elle était des forces militaires ou bien des colons « . Le communiqué a tenu pour responsable Hamas de cette tentative d’attaque.

Selon certains médias palestiniennes, les forces d’occupation ont pénétré l’est de Deir el-Balah au moyen d’un bulldozer. Elles ont procédé à une opération de ratissage tandis que des drones survolaient la région où l’incident a eu lieu.

De son côté, Hamas a mis en garde contre la poursuite des crimes de l’occupation dans la Bande de Gaza, ce qui pourrait pousser les jeunes Palestiniens à réagir de manière individuelle.

Son porte parole a déclaré dans un communiqué :  » l’occupation a commis un nouveau crime ce matin contre un groupe de jeunes en colère à cause des constantes crimes commis, du terrorisme organisé et du blocus ininterrompu contre la Bande de Gaza « .

Le porte parole de Hamas a considéré que la responsabilité de l’état de colère et de tensions dans lequel vivent les Palestiniens relèvent de Tel Aviv.

Pour sa part, le Jihad islamique a assuré que :  » les incursions des colons dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa, le blocus imposé sur la Bande de Gaza, la démolition des maisons, les opérations militaires en Cisjordanie occupée et les violations perpétrées contre les détenus palestiniens sont tous des facteurs qui pourraient conduire à une explosion de la situation « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...