Le bilan des raids aériens menés par le Régime syrien, mercredi, sur un marché populaire dans la ville d’Idleb s’est alourdi à 15 morts parmi les civils.

Des sources à la Défense civile (Casques blancs) ont déclaré au correspondant d’Anadolu que le bilan des raids s’est alourdi à 15 victimes civiles, tandis que les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent.

Les mêmes sources ont souligné qu’il y a beaucoup de blessés (sans identifier leur nombre), indiquant que le bilan est susceptible de s’alourdir.

Plus tôt dans la journée de mercredi, des sources locales ont indiqué au correspondant d’Anadolu que « 10 civils ont été tués et des dizaines d’autres blessés à la suite d’un raid aérien mené par les avions de chasse du Régime contre un marché populaire dans la ville d’Idleb, dans le nord de la Syrie ».

Les mêmes sources ont indiqué que « 7 civils ont été blessés dans un raid du Régime sur la ville d’Ariha, notant que le raid a également touché la ville de Maarat al-Noaman et la localité de Kafr Rouma et les villages de Maarsourin, de Deir Charki, de Maasaran et de Tal Mens ».

Vendredi dernier, le ministère turc de la Défense avait annoncé que les parties turque et russe avaient convenu d’un cessez-le-feu dans la zone de désescalade à Idleb.

Cependant, les forces du Régime et les groupes terroristes soutenus par l’Iran ont poursuivi leurs attaques en tirant des roquettes et des mortiers sur les zones peuplées des villages et des localités d’Idleb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here