Une dizaine de personnes ont trouvé la mort dans l’éboulement d’une mine d’exploitation artisanale de cassitérite à Kalimbi, une localité de la province du Sud-Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris Anadolu, mercredi, de sources concordantes.

L’éboulement survenu dans la nuit de mardi à mercredi a été provoqué par les pluies diluviennes qui se sont abattues durant les dernières heures sur la province du Sud-Kivu, a précisé dans une déclaration à Anadolu Dede Mwamba, administrateur du territoire de Kalehe dont relève la localité minière.

« Le bilan de l’éboulement est de 11 morts et plus de 17 blessés » , a-t-il précisé.

Joint par Anadolu, Delphin Kahimbi, président de la société civile locale, a avancé un bilan provisoire de « 14 morts , une dizaine de blessés graves et 22 creuseurs portés disparus ».

Les accidents dans les mines artisanales sont fréquents et généralement meurtriers dans l’est de la RDC. Ils sont rarement documentés étant donné qu’ils survient généralement dans des zones inaccessibles.

Frontalières avec le Rwanda , l’Ouganda et le Burundi , la province du Sud-Kivu tout autant que celle du Nord – Kivu sont riches en cassitérite, minerai utilisé en électronique, principalement dans la fabrication de téléphones portables et des appareils photos.

Beaucoup de ces mines échappent au contrôle de l’Etat et sont exploitées de façon artisanale par des groupes armés ou des coopératives locales non contrôlées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here