Les États-Unis visent à perturber l’Iran, a déclaré le président iranien, Hassan Rohani.

Le chef de l’État iranien s’est exprimé durant une émission diffusée par la chaîne nationale, lundi.

Il a estimé que le président américain, Donald Trump vise à perturber l’Iran et à influencer le public américain via la question nucléaire.

« Poursuivre des négociations alors que les sanctions américaines sont appliquées, est insensé, a-t-il déclaré. Pour continuer aux négociations, il est nécessaire que la partie en face démontre sa fidélité et retourne à ses engagements prévus dans l’accord nucléaire. Nous n’avons pas de conditions préalables pour les négociations. »

Rohani a ajouté que l’Iran n’est pas abandonné face aux sanctions américaines, et les autres signataires de l’accord demeurent fidèles.

« Nos partenaires européens et les autres pays ont fait de leur mieux mais nous attendons des démarches concrètes », a-t-il noté.

Rohani a précisé que les sanctions américaines entreront en vigueur à partir de mardi, mais que « les embargos commenceront trois mois plus tard ».

« L’Europe, la Chine et la Russie ont promis de résister », a-t-il rappelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here