lundi, juin 14, 2021

Royaume-Uni : Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est mort

Le prince Philip, époux de la reine d’Angleterre depuis 1952, est mort ce vendredi à l’âge de 99 ans à Windsor.

Il l’a accompagnée pendant plus d’un demi-siècle. Philip Mountbatten, époux d’Elizabeth II et prince consort à l’impressionnante longévité, s’est éteint ce vendredi à l’âge de 99 ans, à deux mois de son centième anniversaire.

La nouvelle a été annoncée sur le compte Twitter officiel de la famille royale. « C’est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé le prince Philip, duc d’Edimbourg », selon un communiqué du Buckingham, précisant que le prince Philip, qui avait été hospitalisé récemment, est mort « paisiblement ce (vendredi) matin au château de Windsor ».

Hospitalisé le 16 février, le prince Philip avait subi une « intervention » pour un problème cardiaque dans cet établissement, doté du plus grand service cardiovasculaire spécialisé en Europe. Il était rentré chez lui, auprès de la reine à Windsor, le 16 mars dernier.

Le prince avait déjà eu plusieurs alertes. En juin 2017, il avait ainsi déjà été hospitalisé deux jours pour soigner « une infection liée à une pathologie existante ». Il avait été opéré à une hanche en 2018.

Fin décembre 2019, il avait été hospitalisé pendant quatre jours au King Edward VII Hospital « en raison de problèmes de santé préexistants », selon le palais.

En mai 2017, il avait annoncé son retrait de la vie publique, à quelques semaines de son 96e anniversaire, après avoir participé à plus de 22.000 engagements publics officiels. Dès 2011, le prince Philip avait estimé qu’il avait « accompli (s)a part » du travail aux côtés de la reine, souveraine à la longévité sans précédent. Ensemble, ils ont eu quatre enfants, Charles, né en 1948, Anne, née en 1950, Andrew, né en 1960, et Edward, né en 1964.

Marqué par des drames

De souche allemande, Philip de Grèce et du Danemark est né à Corfou le 10 juin 1921. Il connait une enfance solitaire et agitée, entre la France, l’Angleterre et l’Allemagne. A l’âge de 18 mois, il est ainsi évacué dans un lit fait de cartons d’oranges à bord d’un navire britannique, avec ses parents et ses quatre soeurs aînées, alors que son oncle le roi de Grèce est déposé.

Très jeune, il est marqué par plusieurs drames. L’internement de sa mère, schizophrène, dans un asile psychiatrique. Puis, alors qu’il suit une scolarité spartiate dans l’établissement écossais de Gordonstoun, la mort de sa soeur bien-aimée, Cécile de Grèce, mariée à un dignitaire nazi. Philip n’a alors que 16 ans. Après ses études, en 1939, il rejoint la Royal Navy.

Il n’a que 18 ans lorsqu’il rencontre pour la première fois la jeune Elizabeth, à peine âgée de 13, mais qui tombe sous le charme du bel officier. Tous deux étant des descendants de la reine Victoria, ils sont cousins au troisième degré. Le mariage a lieu le 20 novembre 1947 en l’abbaye de Westminster. Elizabeth n’est pas encore reine d’Angleterre, mais simplement la fille aînée du roi George VI. Le roi lui offre le prédicat d’altesse royale et le titre de duc d’Édimbourg. Elizabeth accède au trône, après le décès prématuré de son père, en 1952.

Son tempérament fougueux et complètement opposé au « politiquement correct » lui ont fait commettre des gaffes, parfois aux relents xénophobes. « Si vous restez ici plus longtemps, vous allez tous finir bridés », avait-il ainsi lancé en 1986 à des jeunes Britanniques étudiant en Chine. Ou « vous vous battez encore à coups de lance? », avait-il demandé à un entrepreneur aborigène en 2002. A un garçon de 13 ans qui lui confie son rêve de devenir astronaute, il lâche, en 2001: « Tu es trop gros. »

Mais la reine ne lui en a jamais tenu rigueur, pas plus que ses sujets qui trouvaient qu’il apportait un peu de légèreté à la monarchie et lui ont su gré de sa constance auprès d’Elizabeth II.

Le prince Philip a secondé son épouse depuis son accession sur le trône en 1952. « Mon premier, second et ultime emploi est de ne jamais laisser tomber la reine », a-t-il un jour déclaré. En retour, Elizabeth II avait livré en 2011 que le prince Philip était son « roc » et « tout simplement ma force et mon soutien ».

Le couple a célébré en novembre 2020 ses noces de fonte, 73 ans de mariage. En 2017, à l’occasion de leurs noces de platine, les cloches de l’abbaye de Westminster, où ils s’étaient mariés le 20 novembre 1947, avaient sonné pendant plus de trois heures pour leur rendre hommage.

SourceBFM TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos