13.8 C
New York
vendredi, avril 12, 2024

Buy now

spot_img

La Russie pourrait «soutenir l’Iran» en menant des négociations avec les Européens

La Russie mène des négociations avec les Européens dans le but d’adhérer au mécanisme de soutien des échanges commerciaux avec l’Iran, l’INSTEX, selon l’ambassadeur russe à l’UE, Vladimir Tchijov. Sputnik en a discuté avec le spécialiste de l’Iran Nikolaï Kojanov, de l’université européenne à Saint-Pétersbourg.

Face à la politique de sanctions pratiquée par Washington, de nombreux pays, y compris alliés des États-Unis en Europe, cherchent une alternative au dollar pour leurs échanges commerciaux, notamment pour pouvoir commercer avec l’Iran. La Russie négocie en ce sens sur son éventuelle adhésion à l’INSTEX.

Si la Russie adhère à ce mécanisme, ce sera une grande réussite, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik, le spécialiste de l’Iran Nikolaï Kojanov, de l’université européenne à Saint-Pétersbourg.

«À en juger d’après mes contacts personnels avec des spécialistes et des fonctionnaires en Europe, ils sont très prudents quant à l’adhésion de la Russie à l’INSTEX. Ils en craignent des conséquences tant pour leurs relations avec les États-Unis, que pour celles avec la Russie qui pourrait, selon eux, leur demander quelque chose sur les questions des relations bilatérales qui ne sont pas liées à l’Iran», a supposé l’interlocuteur de l’agence.

Selon ce dernier, en cas d’adhésion à l’INSTEX, la Russie gagnera tant économiquement que politiquement.

«La Russie va ainsi montrer son intérêt à des démarches pratiques pour soutenir l’Iran frappé de sanctions. Cela va créer un point commun avec l’Europe et pourra contribuer au réchauffement des relations bilatérales», a résumé le spécialiste.

La politique de sanctions appliquée par les États-Unis a poussé de nombreux pays à contourner la monnaie américaine pour les échanges internationaux. Ainsi, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni ont annoncé la mise en place d’un nouvel instrument de soutien des échanges commerciaux, l’INSTEX, basé sur l’euro et permettant de faire commerce avec l’Iran de produits qui ne sont pas frappés par les sanctions américaines, notamment les biens de consommation et les médicaments. Par la suite, il devrait être étendu à d’autres opérations commerciales avec l’Iran.

SourceSPUTNIK

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici