samedi, juin 19, 2021

Russie: nous œuvrons à rouvrir notre ambassade en Libye dans les plus brefs délais

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé, mercredi, qu’il soulèverait, lors de ses prochains contacts avec les autorités libyennes, la question des garanties de sécurité afin que son ambassade dans la capitale, Tripoli, puisse reprendre ses activités dans les plus brefs délais.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, a indiqué à ce sujet, lors d’une conférence de presse en marge du Forum économique international de « Saint-Pétersbourg » en Russie, qu’« Il n’y a pas encore de date finale pour la réouverture de notre ambassade, mais nous travaillons sur cette question, la chose n’est pas si simple, le plus important est la question sécuritaire », rapporte l’Agence de presse russe « Sputnik ».

Le diplomate russe a confirmé l’intérêt de son pays à rouvrir au plus vite son ambassade en Libye.

« La Russie ne peut pas risquer la vie de ses citoyens et la sécurité de ses missions diplomatiques à l’étranger », a ajouté Bogdanov.

Et le vice-ministre russe des Affaires étrangères d’ajouter, « La priorité absolue est de régler la question sécuritaire en premier lieu. D’un point de vue politique, je ne vois pas de problèmes significatifs entravant la reprise des activités de l’ambassade, cependant il y a des inquiétudes au sujet du manque de garanties de sécurité suffisantes».

« Moscou effectue des contacts avec des responsables libyens, et nous discuterons de ces questions avec eux, car ils sont responsables de la sécurité des missions diplomatiques étrangères », a fait savoir le responsable russe.

Bogdanov a indiqué que « des préparatifs sont actuellement en cours pour accueillir un certain nombre de représentants de la direction politique libyenne en Russie, sachant que nous avons envoyé une invitation à la ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla Al-Mangoush, et à trois membres du Conseil Présidentiel (sans les nommer), en espérant que l’un d’eux viendra bientôt en Russie».

Le 2 octobre 2013, l’ambassade de Moscou à Tripoli a fait l’objet d’une attaque armée, qui n’a fait aucune victime. À la suite de cette attaque la Russie avait décidé d’évacuer ses diplomates.

La Libye, pays riche en pétrole, a enduré pendant des années un conflit armé. Avec le soutien de pays arabes et occidentaux, la milice du général à la retraite, Khalifa Haftar, composée de mercenaires et de combattants étrangers, disputait à l’ancien gouvernement libyen, internationalement reconnu, la légitimité et l’autorité sur le pays.

Une sortie de crise se profile en Libye depuis que le gouvernement d’unité nationale et le nouveau Conseil Présidentiel ont pris leurs fonctions le 16 mars 2021, pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielle prévues le 24 décembre prochain.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos