vendredi, avril 16, 2021

Sky News attaque le Qatar, alors qu’une résolution à la crise du Golfe est évoquée

Courrier arabe

La chaîne télévisée, Sky News, diffusant depuis les Emirats arabes unis (EAU), a presenté samedi, un programme attaquant le Qatar et l’accusant d’entreprendre des liaisons secrètes avec Israël, dans un temps où les pays du Golfe ont commencé à parler d’une résolution à la crise originaire du blocus imposée à Doha.

La chaîne a diffusé un programme pour « déclencher des problèmes avec le Qatar », invitant le membre du Knesset israélien, Eli Avidar, chargé du bureau de la représentation commerciale israélienne à Doha, et qui fut fermé en l’an 2000.

Selon les observateurs, «l’émission intitulé «quand le Qatar va-t-il retiré les masques» était une tentative cherchant clairement à déclencher des conflits ave Doha».

L’animateur a tenté de présenter Doha comme traitre, l’accusant d’entreprendre des relations avec Israël, à l’abri des regards.

Le Qatar avait avancé des déclarations différentes  

En mai 2000, le cheikh Hamad ben Jassim al-Thani, le ministre qatari des Affaires étrangères à l’époque, a affirmé que «son pays avait gelé toutes relations avec le gouvernement de l’occupation israélienne».

Il avait noté, lors d’une conférence organisée à la fin du forum ministériel pour soutenir al-Intifada palestinienne, que «le travail du bureau de la représentation commerciale israélienne à Doha était suspendu de son travail, et qu’il avait été fermé».

«Je ne nie pas la présence d’une personne, au niveau du bureau, travaillant en qualité de secrétaire», avait-il déclaré, en promettant «de geler tous les contacts avec Israël, jusqu’à ce que l’opération pour la paix au Moyen-Orient soit relancée».

Il est à noter que, selon les observateurs, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, avait affirmé en octobre dernier, que son pays entretenait, depuis plusieurs années, des relations secrètes avec les EAU», mais il n’a jamais parlé de Doha et n’a jamais mentionné le nom du Qatar dans des déclarations du genre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos