lundi, septembre 20, 2021

Syrie : des attaques de la coalition internationale font 3 mille morts

Le Réseau Syrien des Droits de l’Homme (SNHR) a annoncé que depuis le début de l’intervention militaire en Syrie de la Coalition Internationale anti-Daech, dirigée par les Etats-Unis, 3 037 civils ont perdu la vie.

Un rapport a été publié lundi par le SNHR concernant la cinquième année de l’intervention militaires de la Coalition internationale en Syrie.

Ainsi, depuis le 23 septembre 2014, lors des attaques des forces de la Coalition, 3 037 civils ont été tués, dont 924 enfants et 656 femmes.

La première année, 249 civils avaient été tués au cours de l’intervention militaire de la Coalition, la deuxième 389, la troisième 753, la quatrième 432 et la cinquième 205.

Lors des bombardements de forces de la Coalition, qui soutiennent l’organisation terroriste YPG/PKK, Raqqa a été la ville principale enregistrant le plus de décès civils.

Au total, 1 133 personnes ont été tués à Raqqa, 782 à Alep, 626 à Deir ez-Zor, 218 à Hassaké, 140 à Idleb, 133 à Homs et 5 à Deraa.

Le SNHR parle de « massacre » lorsqu’au moins cinq civils meurent dans une même attaque. Ainsi, il affirme que les forces de la Coalition ont commis 172 massacres en cinq ans.

Depuis le 23 septembre 2014, la coalition anti-Daech a ciblé des zones d’habitation dans plusieurs offensives. Ainsi, les « zones d’habitation » telles que les écoles et les marchés ont été ciblées au moins 181 fois.

Dans les provinces syriennes de Raqqa, Deir ez-Zor et Hassaké, plus de 560 mille civils ont été forcés à quitter leur foyer à cause des bombardements des forces de la coalition.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos