Syrie : Plus de 246 civils tués en dernier février

Au moins 246 civils ont été tués en Syrie au mois de février 2019, selon un rapport mensuel publié vendredi par le Réseau syrien pour les droits de l’homme (SNHR).

Dans son rapport, le SNHR a indiqué que 54 enfants et 50 femmes ont été tués au cours du second mois de 2019 dans des combats entre les différents groupes.

Selon le groupe de défense des droits de l’homme, sur cette période, le régime d’al-Assad est responsable de la mort de 108 civils, dont 31 enfants et 17 femmes.

Le groupe terroriste YPG / PKK, a lui causé la mort de 18 civils, dont 4 enfants et 4 femmes, tandis que 21 civils, dont 2 enfants et 3 femmes, ont été tués dans des attaques de l’organisation terroriste Daech.

Quant à la coalition dirigée par les États-Unis, formée en 2014 pour lutter contre Daech, elle est responsable de la mort de 17 civils syriens, dont 4 enfants et 4 femmes, selon le rapport.

L’opposition militaire au régime syrien et les groupes armée auraient eux causé la mort de 5 civils, dont 2 enfants.

En outre, le SNHR a imputé la responsabilité de la mort de 77 civils à des «parties non identifiées».

Au total 29 personnes ont été torturées à mort le mois dernier en Syrie, dont 26 par le régime d’al-Assad et les 3 autres l’ont été par des groupes d’opposition armés, le YPG / PKK et un groupe non identifié, a noté le SNHR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here