jeudi, novembre 26, 2020

Syrie : L’avancée coûte cher aux forces du régime, et la Turquie bombarde les « Forces démocratiques syriennes »

Courrier arabe

Les forces du régime syrien ont encaissé d’importantes pertes humaines, lors des affrontements en cours à «Jabal al-Turkman», au nord-est de «Latakia», contre les combattants de l’opposition, au moment où elles poursuivent le bombardement du Rif ouest d’Alep, avec l’assistance des Turques, ciblant les positions des Forces démocratiques syriennes.

Des sources militaires ont rapporté au journal «al-Araby al-Jadeed» que «de violents affrontements se sont déclenché dimanche soir, entre l’opposition armée et les forces du régime, dans plusieurs axes de Latakia», parlant aussi de combats dans l’axe de «Jabal al-Turkman».

Elles ont expliqué: «Les affrontements se sont lancés, après que les forces du régime avaient mené une attaque, suite à laquelle 6 de leurs membres ont été tués et plusieurs autres blessés», notant également la mort de deux des combattants des fractions de l’opposition.

Les sources ont aussi signalé que tôt dans la journée de dimanche, 3 hommes des forces du régime avaient été tués dans l’axe de «Tilal al-Kabina», alors que leur unité tentait de neutraliser une position de l’opposition.

Par ailleurs, des sources de l’opposition ont rapporté, au journal: «Toutes les tentations d’avancée du système ont échoué», expliquant qu’ils tentent actuellement de contrôler les vallées stratégiques dans la région kurde.

Les bombardements continuent à Alep

Entre temps, aujourd’hui lundi dès l’aube, les forces du régime ont, à nouveau, bombardé les villes de «Khans al-Assal» et «Kafarnaha» au Rif ouest d’Alep, causant de graves dégâts sur les propriétés civiles.

Et de ce contexte, les forces de l’armée nationale syrienne, appuyées par des bombardements et des raids aériens de l’armée turque, ont infligé de graves pertes humaines aux milices des Forces démocratiques syriennes (FDS), dimanche soir au Rif nord d’Alep.

Sur ce sujet, des sources de l’armée syrienne ont affirmé à «al-Araby al-Jadeed» que les FDS tentaient de s’infiltrer vers les positions de l’armée nationale, dans l’axe du village «Cheikh Aissa», à Alep», racontant que les FDS étaient tombés dans une embuscade, «ce qui engendra la mort de plusieurs d’entre eux, et les poussa à se retirer ver «Tal Refat»».

Les sources ont également signalé que l’artillerie de l’armée turque s’était centrée sur les mouvements des milices à «Tal Refat» au nord-est d’Alep, et que ses drones avaient été envoyés à «Chawarghé» au nord-ouest d’Alep.

Par ailleurs, des sources proches des FDS ont rapporté que ces derniers ont encaissé de lourdes pertes, après que leurs positions avaient été violemment bombardées, évoquant des drones qui survolaient la région de «Chawarghé», sans lancer de bombes.

Rappelons que la région d’Alep est dernièrement sous tension, après que l’armée nationale syrienne et les forces turques ont décidé de neutraliser les positions des FDS qui s’y trouvent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Ben Salmane criblé de critiques à l’ombre de la visite secrète de Netanyahou en...

Les informations diffusées au sujet la visite secrète entreprise par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, en Arabie saoudite, a poussé des activistes dénonçant...

Le Qatar attaque en justice la First Abu Dhabi Bank

L'Autorité de régulation du Centre financier du Qatar a annoncé, mardi, dans un communiqué officiel, sa décision d'attaquer en justice la First Abu Dhabi...

Tunisie : l’état d’urgence prolongé pour un mois supplémentaire

Les autorités tunisiennes ont décidé de prolonger d'un mois l'état d'urgence dans tout le pays. C'est ce qu'a affirmé le journal officiel de la République...

Un véhicule fonce sur la grille d’entrée de la Chancellerie allemande à Berlin

Une tentative d'attaque a pris pour cible la Chancellerie allemande à Berlin. Une voiture bélier a foncé dans la grille d'entrée de l'immeuble de la...

Égypte : l’ONU appelle al-Sissi à ne pas arrêter des personnes pour avoir exprimé...

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le Président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à ne pas arrêter ou détenir des personnes pour avoir exprimé leurs...