samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Tebboune : « Ce qui touche le Koweït, le Qatar et l’Arabie Saoudite, touche aussi l’Algérie »

Le Président Algérien, Abdelmadjid Tebboune, a achevé, ce mercredi, sa visite officielle au Koweït où il a rencontré l’Emir Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah. Arrivé dans ce pays, mardi, le chef de l’Etat algérien a, également, rencontré des membres de la communauté algérienne établie au Koweït.

Lors de cette rencontre, il a notamment mis en avant « les liens de fraternité solides existant entre les deux pays ». « En dépit de la distance géographique qui nous sépare, nous, dans le Maghreb arabe, nous essayons de nous rapprocher des pays du Golfe et de les défendre car ce qui touche le Koweït, le Qatar ou l’Arabie Saoudite, touche l’Algérie, chose que nous n’accepterons jamais », a-t-il déclaré.

Abdelmadjid Tebboune a réaffirmé, dans ce sens, « son attachement à renforcer les relations algéro-koweïtiennes dans divers domaines ». Il a souligné, à cet effet, le rôle de la communauté nationale, notamment en réalisant des projets d’investissement économique en Algérie et en contribuant à l’attraction d’hommes d’affaires koweïtiens pour investir en Algérie.

Dans ce sillage, il a évoqué « l’ouverture économique de l’Algérie », expliquant que la loi sur l’investissement « qui sera promulguée dans un mois, prévoit des règles d’investissement transparentes permettant aux investisseurs, algériens ou étrangers, de concrétiser leurs projets, de réaliser des bénéfices avec la possibilité de les transférer à l’étranger ou de les réinvestir sans entrave aucune, du moment que les transactions sont transparentes et conformes à la loi ».

« La nouvelle Algérie c’est l’Algérie des comportements et non des individus. Le changement émane de la société. Le rôle de l’Etat n’est pas de changer mais de gérer », a-t-il soutenu. Sur le plan économique, Abdelmadjid Tebboune a insisté « sur l’impératif de s’affranchir de la dépendance aux hydrocarbures et de se débarrasser des promesses creuses ».

Il a affiché ainsi « sa volonté de construire une économie plus réaliste… une économie qui profite du pétrole et non basée sur le pétrole, une économie créatrice de richesses et d’emplois ». Il a mis l’accent sur la nécessité de s’orienter vers les jeunes et les start-up qui doivent être la base de l’économie fondée sur le numérique et l’intelligence ».

« Toutes les initiatives sont ouvertes à cet égard, soit pour les jeunes algériens ou la communauté établie à l’étranger et dans tous les domaines, qu’il s’agisse de l’industrie, de l’agriculture, du tourisme ou des services », a-t-il précisé. Le chef de l’Etat algérien a achevé sa visite au Koweït, aujourd’hui, avec la signature d’une déclaration conjointe avec l’Emir Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

Dans ce texte, les deux dirigeants ont souligné, outre leur engagement à renforcer les relations bilatérales entre l’Algérie et le Koweït, « la convergence de leur point de vue sur les questions d’intérêts communs, sur la situation sur la scène arabe et sur la question palestinienne ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos