20.4 C
New York
mardi, avril 16, 2024

Buy now

spot_img

Notre décision se conformera à la démocratie quels que soient les résultats des élections, affirme le président algérien

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré ce samedi que quels que soient les résultats des élections, avec une majorité pour l’opposition ou les pro-gouvernementaux, il prendra des décisions conformes à la démocratie.

Après avoir voté dans un bureau électoral de la capitale, Alger, Tebboune a déclaré, lors d’une conférence de presse, qu’il était optimiste concernant un taux de participation raisonnable aux élections législatives.

Et d’ajouter que « les abstentionnistes sont libres dans leur choix et qu’il respectera les résultats des élections lors de la formation du prochain gouvernement ».

Concernant la forme du gouvernement, Tebboune a fait savoir que « La Constitution la spécifiait dans deux cas, le premier, en cas de victoire de l’opposition, le second est celui d’un gouvernement désigné par le président en cas de victoire de partis ou d’indépendants qui lui sont fidèles ».

Le président algérien a déclaré : « Nous prendrons des décisions conformes à la vraie démocratie dans les deux cas ».

L’article 103 de la Constitution algérienne stipule que le gouvernement doit être dirigé par un « Premier ministre dans le cas où les élections législatives aboutissent à une majorité présidentielle (fidèle au président) ou un Premier ministre dans le cas où les élections aboutissent à une majorité parlementaire majorité (affilié à l’opposition) ».

Cette situation situe le prochain gouvernement entre deux possibilités, soit il est soutenu par des blocs parlementaires de l’opposition, soit par un bloc réunissant des indépendants et des partis fidèles qui soutiennent le président du pays pour former une majorité présidentielle.

Tebboune a indiqué que son pays est sur la « bonne voie » après la tenue de ces élections, et que la date des élections locales (municipalités et états) est proche, sans préciser leur date exacte.

Il a exprimé son optimisme concernant un taux participation respectable, affirmant avoir constaté, dès les premières heures du processus électoral, une participation des jeunes et des femmes dans les bureaux de vote.

Concernant une question sur les appels au boycott et au report des élections par les militants et les partis d’opposition, Tebboune a déclaré : « Chaque partie est libre d’exprimer sa position, mais dans le respect de l’opinion des autres qui ont décidé de participer ».

Il a précisé qu’il n’accepterait pas qu’ « une minorité de personnes impose ses opinions à 45 millions d’Algériens ».

Plus tôt dans la journée du samedi, le processus électoral a commencé en Algérie pour élire 407 députés à l’Assemblée du peuple (la première chambre du Parlement), qui devait se poursuivre jusqu’à 19 h 00 (18 h 00 GMT), avec la possibilité d’une prolongation d’une heure. .

Depuis ce matin, des responsables algériens ont voté dans plusieurs centres de la capitale, avec à leur tête, le Premier ministre Abdelaziz Djerad.

Il s’agit des premières élections législatives de l’ère Tebboune, arrivé au pouvoir lors des élections de décembre 2019, succédant à Abdelaziz Bouteflika, renversé par un soulèvement populaire au mois de février de la même année.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Affaire de l’activiste algérienne: la France estime « avoir protégé une ressortissante française »

La France a réagi officiellement, ce jeudi, à l'affaire de l'exfiltration de la gynécologue et activiste algérienne, Amira Bouraoui, qui a suscité la colère...

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris pour « consultations »

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a rappelé, ce mercredi, l'ambassadeur d'Algérie à Paris (France), Saïd Moussi, "pour consultations", a indiqué la présidence algérienne, dans...

Algérie : Tebboune effectuera sa première visite en France au mois de mai

La présidence algérienne a annoncé, dimanche, une visite prochaine en France du président du pays, Abdelmadjid Tebboune, prévue pour le mois de mai prochain,...

Passé colonial français en Algérie : Macron refuse de « demander pardon »

Le Président français, Emmanuel Macron a affirmé qu'il "ne demandera pas pardon à l'Algérie" pour le passé colonial de son pays. S'exprimant dans une...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici