mardi, octobre 20, 2020

The Guardian ciblé par la cybersécurité saoudienne à cause de la famille royale et de Khashoggi  

Courrier arabe

Le journal britannique «The Guardian» a exposé les tentations de piratage électronique organisées par «l’unité de cybersécurité saoudienne», et dont il était victime précédemment cette année à cause de son attraction vers les crises de la famille royale saoudienne, et l’affaire du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Le journal annonça qu’il avait reçu des lettres l’avertissant que les autorités saoudiennes préparaient le piratage des comptes électroniques des journalistes qui investiguaient sur des affaires concernant la cours royale saoudienne.

Il explique que «les menaces avaient surgis après la publication, en mars, d’un article qui évoque les graves tensions entre le roi Salmane Ben Abdelaziz et le prince héritier Mohamed Ben Salmane», signalant que l’histoire qui avait fait l’objet d’une grande polémique au Moyen-Orient «affirmait que le roi Salmane cherchait à prendre les choses en mains après les nombreux dégâts que son fils avait commis».

The Guardian déclare avoir demandé à ses correspondants et à ses journalistes de prendre toutes les mesures de sécurités nécessaires, après avoir pu obtenir un document officiel signé par «al-Kahtani», l’un des proches serviteurs de Ben Salmane, ordonnant le piratage du journal.

Il note qu’il avait, à plusieurs reprises, demandé des explications aux responsables saoudiens à ce sujet, «mais l’Arabie saoudite s’est abstenue de tout commentaire» selon lui, ajoutant que l’administration du journal avait demandé la protection des autorités britanniques, dans un temps où l’ambassade saoudienne à Londres a refusé de collaboré avec la police au Royaume-Uni.

Il convient de noter que le journal britannique est continuellement accusé par les autorités saoudiennes de mensonge et de tentations à nuire à l’image du prince héritier après l’avoir accusé du meurtre de Khashoggi.

Signalant que Ben Salmane ne se limite pas seulement à faire taire ses opposants à l’intérieur du royaume mais cible également, à travers le monde, toute entité susceptible de lui poser problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...