mercredi, décembre 2, 2020

The Spectator: «L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont financé la campagne électorale de Trump»

Courrier arabe

Le magazine politique britannique, The Spectator, a révélé que l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis (EAU), avaient financé la campagne électorale de l’actuel président américain Donald Trump, pour que ce dernier résilie l’accord nucléaire que son pays avait conclu avec l’Iran.

L’article réalisé par le journaliste Paul Wood se base sur des déclarations confiées du milliardaire libanais Andy Khawaja.

Implication de Riyad et d’Abu-Dhabi

«Andy Khawaja m’a fait savoir qu’il était poursuivi par la justice à cause de ce qu’il savait sur  l’implication de Riyad et Abu Dhabi dans l’affaire du financement de la campagne électorale de Trump», avait noté le journaliste britannique.

L’article raconte comment Paul Wood avait rencontré Khawaja, et relate tout ce que ce dernier lui avait confié, avec certaines photos et vidéos de lui en compagnie de hauts responsables comme preuves.

«D’après Khawaja, l’Arabie saoudite et les EAU auraient payé illégalement des dizaines –ou même des centaines- de millions de dollars, pour financer la campagne de Donald Trump en 2016», continua Wood.

De petites sommes

Pour pouvoir garder le secret, Khawaja raconte que les Saoudiens et les Émiratis avaient fait passé l’argent sous formes de petits dons offerts par des citoyens américains.

«Ils ont utilisé des cartes d’identités volées, des cartes de crédit virtuelles, ainsi que des cartes de cadeaux», avait-il signalé, en expliquant que «les dons de moins de 200 dollars n’étaient pas examinés par le comité fédéral électoral et de ce fait, ils n’étaient pas publiés».

Khawaja indiqua que «grâce à cette méthode, les Saoudiens et les Émiratis ont pu offrir des milliers de dons», affirmant que «toutes les personnes et les instances impliquées avaient plus tard nié les faits, le laissant seul dans la zone de mire, en proie aux poursuites judiciaires».

Financer Trump pour agenouiller l’Iran

Le milliardaire libanais continue, en racontant avoir vendu l’application de paiement via Internet, qu’il avait développée, à l’homme d’affaire George Nader, qui était le médiateur qui l’avait mise au service de Riyad et d’Abu Dhabi.

Khawaja révéla que Nader lui avait expliqué que «Trump avait conclu une affaire avec les deux princes –des EAU et de l’Arabie saoudite- leur promettant que s’il devenait président des États-Unis il pourra annuler l’accord nucléaire qu’Obama avait conclu avec l’Iran et ainsi il sera anéanti».

 «Leur but était de paralyser l’économie iranienne et de leur imposer un embargo sur leurs exports pétroliers», raconta Khawaja d’après Nader, qui lui confia que «100 milliards de dollars avaient été déboursés pour ne pas permettre à Clinton de gagner», lui signalant que le président russe, Vladimir Poutine était aussi de leur côté.

Nader expliqua également que les Saoudiens fournissaient l’argent alors que les Émiratis supervisaient les opérations de paiement, en utilisant des données achetés depuis la Chine.

 Le blocus du Qatar est également de la partie  

Selon Khawaja, Nader avait affirmé que Riyad et Abu Dhabi prévoyaient, depuis 2016, d’imposer un blocus à Doha, et que Trump les rejoindrai dans cette initiative.

À la fin de ses confessions, Khawaja nota que le ministère américain des Affaires étrangères avait une version, à travers laquelle il était accusé lui et Nader d’avoir offert 3,5 millions de dollars de subventions illégales pour Clinton.

Ainsi, Wood achève son article en commentant : «Que nous croyons Khawaja ou le MEA américain, les deux versions prouvent que les EAU ont exploité leur richesse pour acheter l’influence américaine».

Il ouvre ainsi les portes pour lancer des enquêtes plus approfondies, et obligent les observateurs et les spécialistes à se poser des questions sur «la machine infernale émiratie», qui ne lasse pas d’influencer les diligences du mode pour atteindre ses fins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Vol historique israélien à destination de Dubaï via le trafic aérien saoudien

Le premier vol cargo de la compagnie aérienne israélienne a décollé, mardi, à destination des Émirats arabes unis (ÉAU) via le trafic aérien saoudien. L’avion...

Le Qatar renouvelle son soutien à un Etat Palestinien avec Jérusalem pour capitale

Mardi, le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed bin Abderrahmane Al Thani, a renouvelé le soutien de son pays aux Palestiniens et a...

Quatre morts dont un bébé, tués par un « conducteur fou » en Allemagne

Une voiture a percuté mardi des passants dans une zone piétonne à Trèves, en Allemagne, faisant quatre morts et une quinzaine de blessés. Le...

Maroc : le quatrième tour du dialogue libyen entame sa deuxième journée

Le quatrième tour du dialogue libyen entame ce mardi sa deuxième journée dans la ville marocaine de Tanger. Les discussions à l'ordre du jour...

Tunisie : Les médecins généralistes en grève en pleine pandémie

Des centaines de médecins généralistes des secteurs public et privé entament une grève de quatre jours à partir du 1er décembre 2020 et ce...