samedi, octobre 24, 2020

Trump annonce la reprise des négociations de paix avec les Talibans

Le président américain, Donald Trump, a annoncé, jeudi, la reprise des négociations de paix avec le Mouvement des Talibans, après moins de trois mois de suspension, ont rapporté des médias américains.

C’est ce qui ressort d’une réunion tenue par Trump avec son homologue afghan, Ashraf Ghani, dans la base militaire de Bagram, en marge de la visite inopinée du président américain en Afghanistan à l’occasion de la fête du Thanksgiving.

Plus tôt dans la journée, l’avion de Trump avait atterri dans la base aérienne de Bagram, centre des opérations aériennes américaines, en dehors de la capitale afghane Kaboul, après avoir quitté Floride discrètement dans un voyage non-annoncé.

Le journal américain “New York Times” a cité Trump qui indique avoir repris les négociations de paix avec les Talibans.

« Le Mouvement des Talibans voudrait conclure un accord et nous allons le rencontrer », a précisé Trump, dans ce contexte.

Et de poursuivre que « nous resterons jusqu’à aboutir à un accord ou réaliser une victoire absolue ».

Le président américain a assuré, dans le même ordre d’idées, vouloir réduire le nombre des soldats américains de 12 ou 13 mille à 8600 éléments.

Il a souligné que le Mouvement des Talibans est prêt à accepter le cessez-le-feu, qui faisait l’objet de différend auparavant.

Il s’agit de la première visite de Trump en Afghanistan, depuis son accès au pouvoir en 2017. Cette visite a été programmée dans la discrétion absolue pour des raisons sécuritaires.

Le 7 septembre dernier, Trump avait annoncé la suspension des concertations avec le Mouvement des Talibans et avait annulé des réunions prévues avec les dirigeants du Mouvement à Camp David.

L’émissaire américain pour l’Afghanistan, Zalmay Khalilzad, avait tenu neuf cycles de négociations avec les Talibans à Doha, sans donner de détails sur leurs contenus.

Depuis l’invasion américaine en 2001, l’Afghanistan connait un conflit entre le Mouvement des Talibans, d’une part, et les forces gouvernementales et internationales, dirigées par Washington, d’une autre part. Cette guerre a fait des milliers de victimes parmi les civils.

Le Mouvement des Talibans, qui prend le contrôle de près de la moitié du pays, mène des attaques presque quotidiennes contre le gouvernement et refuse d’entretenir des négociations directes avec ce dernier.

Le Mouvement met pour condition aux négociations de paix la sortie des forces américaines du pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Égypte : l’armée lance des mises en garde contre «une explosion populaire imminente»

Des sources privées ont raconté que l’institution militaire égyptienne avait lancé des mises en garde à la direction politique, lui demandant «de traiter la...

Macron a besoin de se faire soigner, dit Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est pris une nouvelle fois samedi à son homologue français en déclarant qu’Emmanuel Macron avait besoin de...

Deux mineurs tués dans des frappes arméniennes contre des civils en Azerbaïdjan

Deux enfants, de 13 et 16 ans, ont été tués dans des attaques de l'Arménie contre des positions civiles en Azerbaïdjan. Dans un communiqué publié samedi, le Parquet...

Égypte : un comédien s’attire les foudres en se moquant des animateurs de la radio...

En Égypte, plusieurs réactions se sont déclenchées, au sujet de la vidéo où le jeune présentant une comédie s’était moqué des animateurs de la...

Le président algérien s’isole après la contamination de plusieurs membres de son entourage

Le dirigeant algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé sur Twitter s'isoler vu que plusieurs membres de son entourage ont été testés positifs. Le chef d’État algérien...