dimanche, janvier 29, 2023

Trump appelle la Chine à enquêter sur les Biden

Alors que la procédure de destitution à son encontre s’accélère au Congrès, le président américain persiste et signe. Jeudi 3 octobre, Donald Trump a ouvertement appelé la Chine à enquêter sur son rival Joe Biden. « La Chine devrait lancer une enquête sur les Biden parce que ce qui s’est passé en Chine est tout aussi grave que ce qui s’est passé en Ukraine », a déclaré le président devant la presse.

Le président américain est sous la menace d’une mise en accusation (impeachment) après qu’il a demandé à son homologue ukrainien de l’aider à rassembler des informations compromettantes sur Joe Biden, bien placé pour l’affronter dans la présidentielle de 2020.

Martelant que son échange avec Volodymyr Zelensky était « parfait » et sa requête légitime, Donald Trump a franchi un nouveau cap jeudi en déclarant qu’il pourrait « assurément » formuler la même demande auprès du président chinois. Le milliardaire républicain répète à l’envi que Joe Biden et son fils Hunter ont « arnaqué la Chine et l’Ukraine ».

Une sombre affaire ukrainienne

Donald Trump « fait le choix grotesque de dire des mensonges plutôt que la vérité et de placer son intérêt personnel au-dessus de celui du pays », a immédiatement dénoncé l’équipe de Joe Biden. Son fils Hunter, avocat et financier, a siégé au comité de surveillance d’un groupe gazier ukrainien et a investi en Chine quand son père était vice-président de Barack Obama. Il n’a jamais été inquiété par la justice de ces pays.

Mais pour Donald Trump et son entourage, Hunter Biden a profité de la position de son père pour gagner des sommes considérables. De plus, accusent-ils, Joe Biden a réclamé la tête d’un procureur ukrainien qui, selon eux, s’intéressait de trop près aux affaires de l’entreprise de Hunter Biden.

En 2015, l’ancien vice-président a bien demandé le limogeage du procureur général ukrainien, mais dans le cadre d’une campagne internationale de lutte contre la corruption parce que ce responsable était soupçonné d’entraver les réformes. A l’époque, personne n’avait mis en doute ses motivations. Il y a quelques mois, l’avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani, a toutefois entamé des démarches auprès des autorités ukrainiennes pour tenter de les convaincre d’ouvrir une enquête sur les Biden.

Trump dénonce un « coup d’Etat »

Dans un entretien téléphonique fin juillet, Donald Trump avait demandé au président ukrainien de « se pencher » sur le dossier et d’en discuter avec son avocat. C’est cet appel, rendu public après le signalement d’un mystérieux lanceur d’alerte, qui lui vaut aujourd’hui d’être menacé par une procédure de destitution.

Les démocrates estiment que le locataire de la Maison Blanche a abusé de son pouvoir à des fins personnelles et cherchent à établir dans quelle mesure il a eu recours aux moyens de l’Etat. Dans le cadre de leur enquête, ils ont convoqué jeudi à la Chambre des représentants Kurt Volker, qui fut envoyé spécial des Etats-Unis pour l’Ukraine jusqu’à sa démission vendredi.

Ulcéré par une procédure qui, même si elle a peu de chances d’aboutir à sa destitution, jette une ombre sur sa campagne de réélection, Donald Trump se livre depuis quelques jours à une surenchère verbale. Fini le temps où il ironisait sur une « blague » qui ne méritait pas qu’on s’y arrête. Désormais, il éructe contre les « conneries » des démocrates, dénonce un « coup d’Etat », évoque des risques de « guerre civile ».

Jeudi matin, il a lancé une nouvelle salve sur Twitter contre l’élu démocrate Adam Schiff qui supervise l’enquête contre lui. « Schiff est un voyou qui devrait démissionner (au minimum !) », a-t-il écrit, après avoir suggéré il y a deux jours de le juger pour « trahison ».

SourceLe Monde

Dernières infos

Le Qatar soutient les efforts visant à juger le régime syrien pour l’attaque au Chlore de Douma

Le Qatar a annoncé, samedi, son soutien aux efforts...

Cisjordanie : des colons israéliens attaquent des maisons et des magasins palestiniens

Des colons israéliens ont incendié une maison palestinienne et...

Tunisie/ Législatives anticipées: le taux de participation s’élève à 11,3%

Le président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections...

À ne pas rater

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Biden: Washington s’engage à assurer la sécurité des EAU et des partenaires du Moyen-Orient

Le président américain, Joe Biden, a affirmé mardi, son...

Burkina Faso: nouvelle manifestation contre la France

Des milliers de manifestants ont protesté samedi, en début de journée, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, et dans d’autres villes du pays, contre...

La Russie planifie une nouvelle offensive contre l’Ukraine au printemps, selon l’Otan

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) a évoqué, jeudi, une nouvelle offensive militaire russe contre l'Ukraine au printemps prochain, appelant Kiev à s'y...

Etats-Unis: 8 blessés par balle lors de l’anniversaire de Martin Luther King en Floride

Au moins 8 personnes ont été blessées, dont une grièvement, en Floride, à la suite d'une fusillade survenue lors de la célébration de l'anniversaire...

La France qualifie les frappes russes en Ukraine de « crimes de guerre »

La France a qualifié, ce samedi, les récentes frappes russes menées en Ukraine de « crimes de guerre ». Par voie de communiqué, le Quai...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here