mardi, octobre 20, 2020

Trump signe 8,3 milliards de dollars d’aide d’urgence pour lutter contre le coronavirus

Le président américain Donald Trump a signé vendredi une loi de financement d’urgence de 8,3 milliards de dollars de la lutte contre le COVID-19, la propagation du nouveau coronavirus nécessitant désormais un soutien urgent du gouvernement fédéral.

Le Sénat avait adopté à une écrasante majorité ce plan de financement jeudi, après une approbation bipartite similaire de la Chambre des représentants un jour plus tôt.

Le texte de loi, négocié par les dirigeants des deux commissions des Crédits du Sénat et de la Chambre, permettra d’augmenter le financement des tests du virus, de soutenir le développement de vaccins, ainsi que de réduire les coûts des traitements médicaux.

Il prévoit près de 7,8 milliards de dollars de nouveaux financements pour lutter contre la propagation du virus aux niveaux local, étatique, national et international, et débloque également 500 millions de dollars pour permettre aux bénéficiaires de l’assurance-maladie pour les personnes âgées (Medicare) d’accéder aux programmes de télésanté.

Ce plan de financement est promulgué alors que les craintes de propagation du virus se multiplient chez les Américains, avec plus de 300 cas confirmés et plus de 10 décès signalés aux Etats-Unis en date de vendredi, selon l’outil de suivi des données mis au point par l’université Johns Hopkins.

Son montant est nettement plus important que la demande originelle de la Maison Blanche, qui avait initialement proposé de mettre 2,5 milliards de dollars sur la table pour lutter contre la propagation de la maladie. Dans un tweet jeudi, le leader du groupe démocrate minoritaire au Sénat, Chuck Schumer, avait qualifié ce premier chiffre de « dangereusement inadéquat ».

Le républicain Richard Shelby, président de la commission des Crédits du Sénat, avait estimé jeudi que ce financement de 8,3 milliards de dollars « inclut ce que nos experts disent avoir besoin ». « Il s’attaque à la crise aux niveaux local, étatique, fédéral et international », a-t-il jugé en ajoutant qu’il allait permettre d’exploiter « toutes les ressources du gouvernement fédéral ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...