dimanche, novembre 29, 2020

Trump : Il faut « sanctionner la Chine » pour la pandémie de la Covid-19

Le président américain, Donald Trump, a appelé, mardi, l’Assemblée générale des Nations Unies, à sanctionner la Chine en raison de sa « responsabilité » de la propagation de la pandémie de la Covid-19.

Trump a déclaré dans une allocution prononcée devant la 75àme session de l’AG des Nations Unies, dont des extraits ont été publiés par la Maison Blanche, « La Chine a arrêté, aux premiers jours de la propagation de la maladie, le transport et la circulation à l’intérieur du pays, mais a permis malgré cela aux avions de quitter son territoire et de propager les contaminations, partout dans le monde ».

Le président américain a qualifié, à maintes reprises, dans son allocution, la maladie du « virus chinois », lançant : « Les Nations Unies se doivent de faire assumer à la Chine la responsabilité de ses mesures ».

Il a ajouté : « Le gouvernement chinois et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), contrôlée effectivement par la Chine, avaient indiqué, de manière mensongère, qu’il n’y a pas de preuve attestant la transmission du virus entre humains, et ultérieurement elles ont dit que les personnes asymptomatiques ne propagent pas la maladie ».

Et Trump de lancer : « Les Nations Unies se doivent de sanctionner la Chine pour ses agissements ».

Donald Trump a accusé, également, la Chine de jeter les déchets plastiques dans l’océan, de pêcher de manière illégale dans les zones maritimes des autres pays et d’être responsable de l’émanation de carbone.

Trump a évoqué, aussi, la normalisation entre les Emirats et le Bahreïn de leurs relations avec Israël et souligné que « Abou Dhabi et al-Manama ont signé deux accords de paix avec Israël à la Maison Blanche ».

Il a ajouté, à ce propos, que « nombre de pays du Moyen-Orient les rejoindront. Ils accourent et savent que c’est une grande chose pour eux et pour le monde », relevant que « ces accords permettront de faire éclore une nouvelle aube dans le Moyen-Orient »

Et Trump de poursuivre : « Nous envisageons de parvenir à davantage d’accords de paix et je n’ai jamais été aussi optimiste pour l’avenir de la région que je ne le suis actuellement ».

Concernant la Covid-19, il a dit que « Nous avons découvert des remèdes qui sauvent des vies ayant permis de réduire, à hauteur de 85 pc, du taux de mortalité depuis le mois d’avril dernier ».

« A la faveur de nos efforts, trois vaccins sont actuellement à un stade avancé en termes d’expériences et d’examens », a-t-il conclu.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...