mercredi, juin 16, 2021

Trump : Il faut « sanctionner la Chine » pour la pandémie de la Covid-19

Le président américain, Donald Trump, a appelé, mardi, l’Assemblée générale des Nations Unies, à sanctionner la Chine en raison de sa « responsabilité » de la propagation de la pandémie de la Covid-19.

Trump a déclaré dans une allocution prononcée devant la 75àme session de l’AG des Nations Unies, dont des extraits ont été publiés par la Maison Blanche, « La Chine a arrêté, aux premiers jours de la propagation de la maladie, le transport et la circulation à l’intérieur du pays, mais a permis malgré cela aux avions de quitter son territoire et de propager les contaminations, partout dans le monde ».

Le président américain a qualifié, à maintes reprises, dans son allocution, la maladie du « virus chinois », lançant : « Les Nations Unies se doivent de faire assumer à la Chine la responsabilité de ses mesures ».

Il a ajouté : « Le gouvernement chinois et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), contrôlée effectivement par la Chine, avaient indiqué, de manière mensongère, qu’il n’y a pas de preuve attestant la transmission du virus entre humains, et ultérieurement elles ont dit que les personnes asymptomatiques ne propagent pas la maladie ».

Et Trump de lancer : « Les Nations Unies se doivent de sanctionner la Chine pour ses agissements ».

Donald Trump a accusé, également, la Chine de jeter les déchets plastiques dans l’océan, de pêcher de manière illégale dans les zones maritimes des autres pays et d’être responsable de l’émanation de carbone.

Trump a évoqué, aussi, la normalisation entre les Emirats et le Bahreïn de leurs relations avec Israël et souligné que « Abou Dhabi et al-Manama ont signé deux accords de paix avec Israël à la Maison Blanche ».

Il a ajouté, à ce propos, que « nombre de pays du Moyen-Orient les rejoindront. Ils accourent et savent que c’est une grande chose pour eux et pour le monde », relevant que « ces accords permettront de faire éclore une nouvelle aube dans le Moyen-Orient »

Et Trump de poursuivre : « Nous envisageons de parvenir à davantage d’accords de paix et je n’ai jamais été aussi optimiste pour l’avenir de la région que je ne le suis actuellement ».

Concernant la Covid-19, il a dit que « Nous avons découvert des remèdes qui sauvent des vies ayant permis de réduire, à hauteur de 85 pc, du taux de mortalité depuis le mois d’avril dernier ».

« A la faveur de nos efforts, trois vaccins sont actuellement à un stade avancé en termes d’expériences et d’examens », a-t-il conclu.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos