mardi, mars 2, 2021

Trump ratifie une loi de défense établissant l’US Space Force

Le président Donald Trump a signé le projet de loi de défense annuel, qui comprend la création d’une force spatiale en tant que sixième branche des forces armées américaines.

Trump a signé le projet de loi sur l’autorisation de la défense nationale (NDAA), pour l’exercice 2020, avec un budget global de 738 milliards de dollars, lors d’une cérémonie tenue à la base aérienne Andrews, dans le Maryland, et à laquelle ont assisté de hauts responsables de l’État et des chefs militaires, dont le vice-président Mike Pence et le chef du Pentagone, Mark Esper.

« Nous allons créer une toute nouvelle force militaire américaine. Avec ma signature aujourd’hui, vous assisterez à la naissance de la Force spatiale », a déclaré Trump avant de signer. « Il se passera beaucoup de choses dans l’espace », a-t-il renchéri.

L’annonce initiale d’une Force spatiale pour protéger les intérêts américains dans l’espace, notamment les satellites dont l’armée dépend pour la défense et les communications, a été faite par Trump en juin.

« Avec la signature d’aujourd’hui, j’ai l’honneur de nommer le général Jay Raymond comme premier chef des opérations spatiales. Le général Raymond fera partie du Comité des chefs d’États-majors interarmées et deviendra le tout premier membre de la Force spatiale », a déclaré Trump.

16 000 militaires et civils du Commandement spatial de la Force aérienne devraient être affectés à la Force spatiale.

En août 2018, le vice-président Mike Pence a présenté les plans de la Force spatiale, qualifiant cette décision de « prochain grand chapitre » dans l’histoire des forces armées américaines.

Et de déclarer que les États-Unis devaient « se préparer pour le prochain champ de bataille ».

Le projet de loi a été adopté par le Congrès avec un large soutien bi-partisan; 86-8 au Sénat et 377-48 à la Chambre des représentants.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos