L’avocat du pasteur évangéliste américain Andrew Brunson, accusé de terrorisme par Ankara et placé en juillet en résidence surveillée après avoir passé près de vingt mois dans une prison turque, a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle pour réclamer sa libération, rapporte mercredi CNN Turk.

La détention du pasteur Brunson alimente une crise dans les relations entre la Turquie et les Etats-Unis, qui pèse sur la livre turque.

Donald Trump et son vice-président Mike Pence ont appelé à plusieurs reprises à la libération de Brunson. Le gouvernement turc déclare que la décision incombe aux tribunaux.

Dans son recours déposé devant la plus haute instance judiciaire de Turquie, l’avocat du pasteur estime que le droit à la liberté de Brunson a été violé.

Plusieurs demandes de remise en liberté ont déjà été rejetées par des juridictions inférieures.

Andrew Brunson est accusé de liens avec des militants kurdes et des partisans du prédicateur turc installé aux Etats-Unis Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’avoir fomenté la tentative de coup d’Etat de juillet 2016.

Le pasteur, qui rejette les accusations turques, risque jusqu’à 35 ans de prison s’il est reconnu coupable.

Le mois dernier, le principal procureur chargé du dossier a été remplacé, ce qui a été prudemment salué par l’avocat de Brunson comme un signe que la situation a peut-être été révisée en haut lieu.

Le président Recep Tayyip Erdogan a toutefois de nouveau accusé lundi le pasteur Brunson d’avoir de « sombres liens avec des organisations terroristes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here