mardi, novembre 29, 2022

Un ex-chef de guerre congolais reconnu coupable de crimes de guerre et crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale

L’ex-chef de guerre congolais Bosco Ntaganda a été reconnu coupable , lundi, par la Cour pénale internationale (CPI) des 18 chefs d’accusation portés contre lui, dont des « crimes de guerre » et des « crimes contre l’humanité  » commis dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) de 2002 à 2003.

Peu souriant, tête rasée, moustache fine, le chef de guerre et général déchu de l’armée congolaise était serein lors de l’audience, lundi, à La Haye.

Il a été reconnu coupable notamment des crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes sexuels, viols commis contre des enfants, enrôlement d’enfants. Ce procès est le premier où les viols sont reconnus dans les chefs d’accusation.

Quelque 2129 personnes, dont des enfants, ont été reconnues victimes.

Lors de la commission de ces crimes, Ntanganda était à la tête des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC), la branche armée de l’Union des patriotes congolais (UPC), un groupe armé ayant pris part à la guerre civile en Ituri (1999 – 2003).

Selon les ONG, ce conflit foncier qui avait dégénéré en guerre civile, avait coûté la vie à plus de 60 000 personnes.

La Chambre de première instance a reconnu la responsabilité « pénale individuelle » de l’accusé pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, car il avait, effectivement, le contrôle des troupes.

Surnommé « Terminator », Bosco Ntaganda, né au Rwanda, est un rebelle de longue date.

Le dernier groupe armé dans lequel il a combattu dans l’est de la RDC est le M23, défait en 2013 par l’armée congolaise avec l’appui de la brigade d’intervention de l’ONU.

L’un des cinq chefs de guerre congolais à avoir comparu devant la Cour de la CPI, Ntanganda dispose d’un délai de 30 jours pour faire appel.

La Cour ne s’est pas encore prononcée sur les circonstances atténuantes.

Général dans l’armée congolaise de 2007 à 2012, Ntaganda était le fugitif le plus recherché dans la région des Grands Lacs. De manière inopinée, il s’était rendu à l’ambassade américaine de Kigali (Rwanda) en mars 2013, pour demander son transfert à la CPI.

Son procès s’était ouvert le 2 septembre 2015 et les conclusions orales ont été entendues du 28 au 30 août 2018.

SourceAgences

Dernières infos

Inondations au Yémen : des aides alimentaires qataries au profit de 815 familles

Qatar Charity a annoncé dimanche avoir distribué une aide...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a...

Coupe du monde Qatar 2022 : Une initiative qatarie permet aux réfugiés de suivre le Mondial

L’association caritative qatarie «Qatar Charity» a lancé une initiative...

France : 1500 foyers privés de chauffage et d’eau chaude

Quelque 1500 foyers français, particulièrement en Île-de-France, sont privés...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

France : 1500 foyers privés de chauffage et d’eau chaude

Quelque 1500 foyers français, particulièrement en Île-de-France, sont privés de chauffage et d'eau chaude depuis près d'une semaine, du fait d'un ralentissement des interventions...

France/Campagnes de Macron en 2017 et 2022 : une enquête ouverte pour financement illégal

Une enquête a été ouverte par le PNF (parquet national financier), pour des faits de « favoritisme » et de « financement illégal de...

France – Gilets jaunes : Affrontements entre policiers et manifestants à Paris

Des violences ont éclaté, ce samedi, entre les forces de l'ordre et les manifestants, au cours d'une mobilisation des Gilets jaunes à Paris. Sur les...

L’Iran interdit l’importation d’automobiles françaises sur fond de tensions entre les deux pays

L'Iran a interdit l'importation d'automobiles françaises en raison du "comportement non professionnel" de ce pays, a annoncé, vendredi, le ministère de l'Industrie, des Mines...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here