jeudi, juillet 29, 2021

Un réfugié blessé par une balle en caoutchouc tiré par la police grecque

Des fils de fers ont été insérés dans les balles en caoutchouc utilisés par les forces de sécurité grecques contre les migrants, pour que celles-ci puissent s’enfoncer dans le corps.

Les forces de sécurité grecques font fortement usage de gaz lacrymogène, de canons à eau et de balles contre les migrants souhaitant franchir la frontière depuis la ville Edirne de la Turquie.

Samedi, les médias avaient diffusé des images montrant un soldat grec mitrailler les migrants, causant plusieurs morts et blessés.

Par ailleurs, un migrant blessé par une balle en caoutchouc tiré par la police grecque a été pris en charge par les secouristes turcs. La balle qui s’était enfoncée dans le cou du migrant a été retirée.

Du fil de fer semblable à un clou se trouvait dans la balle en caoutchouc, sûrement pour renforcer sa capacité de pénétration dans le corps.

SourceTRT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos