lundi, novembre 28, 2022

Un sommet du G5 Sahel en France pour resserrer les rangs

Ils se sont entretenus lundi après-midi pendant près de trois heures. Les présidents des pays du G5 Sahel étaient reçus à Pau, en France, par Emmanuel Macron pour un sommet consacré à la situation au Sahel. À l’issue de leurs discussions, les présidents des six pays ont annoncé un renforcement de leur coopération militaire. Comme souhaité par la France, les présidents des pays du G5 Sahel ont clarifié leur position vis-à-vis de l’intervention française dans la région.

Les présidents des pays sahéliens expriment leur « souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel ». Ils plaident « pour un  renforcement de la présence internationale à leurs côtés ». Les chefs d’État font également part de « leur reconnaissance à l’égard de l’appui crucial apporté par les États-Unis » et souhaitent que cet appui se poursuive, alors que Washington réfléchit à réduire sa présence militaire dans la région.

« Cette action commune, écrivent les présidents du G5, vise à protéger les populations civiles, à défendre la souveraineté des États, à prévenir une extension de la menace terroriste dans les pays frontaliers. » Voilà pour l’aspect « clarification » réclamé par Paris suite à la montée du sentiment anti-français dans la région.

Les chefs d’État déclarent ensuite vouloir « accroître et coordonner leurs efforts en vue d’une solution rapide à la crise libyenne », source à leurs yeux de l’instabilité au Sahel ; les six présidents qui annoncent enfin la mise en place d’un nouveau cadre politique, stratégique et opérationnel, un nouveau cadre baptisé « coalition pour le Sahel » et qui rassemblera les pays du G5, la France et les autres pays partenaires.

Les quatre piliers

Ce nouveau cadre sera structuré autour de 4 piliers : un premier pilier stratégique et militaire, un 2e qui concerne la formation des armées sahéliennes, un 3e qui traite du retour de l’Etat et des administrations et un dernier consacré au développement. Comme annoncé, le premier pilier acte un recentrage des opérations militaires sur la région des trois frontières.

L’objectif militaire, c’est la zone des trois frontières..

Dans ce cadre, les forces spéciales européennes désormais baptisées task force Takouba seront intégrées à Barkhane, la force française qui sera renforcée sur place : 220 soldats supplémentaires viendront s’ajouter aux 4 500 déjà présents dans la région. Un premier bilan de ces évolutions stratégiques sera tiré en juin prochain à Nouakchott lors d’un sommet entre la France et les pays du G5 Sahel.

Un contre-sommet à Pô, au Burkina

De Pau en France, à Pô au Burkina. Pendant que le président Macron recevait ses homologues sahéliens à Pau, la société civile burkinabè organisait son « sommet des peuples », un contre-sommet  dans la ville de Pô, à environ 170 km au sud d’Ouagadougou, non loin de la frontière avec le Ghana. 150 participants, dont certains venus de la sous-région. Une initiative pour porter un message aux chefs d’État, concernant la présence des armées étrangères.

L’idée est née d’une boutade au moment des premières polémiques à l’annonce de l’invitation du président français à l’OTAN. « Au lieu de convoquer nos chefs d’État à Pau en France, c’est à Pô, ici au Burkina Faso qu’il devrait se déplacer », ironisaient des activistes sur les réseaux sociaux. D’où cette idée du contre-sommet d’autant que c’est de la ville de Pô, qui abrite le centre d’entrainement des para-commando, qu’est partie la révolution de Thomas Sankara en 1983. « Il faut remobiliser les peuples africains pour envoyer un message de souveraineté aux dirigeants sahéliens face au chantage de la France », explique Serge Bayala, secrétaire permanent du comité international du Mémorial Sankara.

SourceRFI

Dernières infos

Inondations au Yémen : des aides alimentaires qataries au profit de 815 familles

Qatar Charity a annoncé dimanche avoir distribué une aide...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a...

Coupe du monde Qatar 2022 : Une initiative qatarie permet aux réfugiés de suivre le Mondial

L’association caritative qatarie «Qatar Charity» a lancé une initiative...

France : 1500 foyers privés de chauffage et d’eau chaude

Quelque 1500 foyers français, particulièrement en Île-de-France, sont privés...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

France : 1500 foyers privés de chauffage et d’eau chaude

Quelque 1500 foyers français, particulièrement en Île-de-France, sont privés de chauffage et d'eau chaude depuis près d'une semaine, du fait d'un ralentissement des interventions...

France/Campagnes de Macron en 2017 et 2022 : une enquête ouverte pour financement illégal

Une enquête a été ouverte par le PNF (parquet national financier), pour des faits de « favoritisme » et de « financement illégal de...

France – Gilets jaunes : Affrontements entre policiers et manifestants à Paris

Des violences ont éclaté, ce samedi, entre les forces de l'ordre et les manifestants, au cours d'une mobilisation des Gilets jaunes à Paris. Sur les...

L’Iran interdit l’importation d’automobiles françaises sur fond de tensions entre les deux pays

L'Iran a interdit l'importation d'automobiles françaises en raison du "comportement non professionnel" de ce pays, a annoncé, vendredi, le ministère de l'Industrie, des Mines...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here