mardi, juillet 14, 2020

Une avenue Jacques Chirac inaugurée à Abou Dhabi

Si de nombreuses municipalités françaises envisagent de rebaptiser des écoles, places ou parc en hommage à Jacques Chirac, à ce jour, la seule avenue qui porte son nom dans l’Hexagone se situe à Brive-la-Gaillarde – avec son avenue Jacques-et-Bernadette-Chirac, inaugurée en son absence en 2018.

Un mois et demi après la mort du populaire président, une autre artère va porter son nom, à Abou Dhabi cette fois. Cette avenue qui conduit au Louvre des Émirats arabes unis a été officiellement baptisée ce lundi du nom de l’ancien chef de l’Etat, en présence de sa fille Claude.

Un hommage au rôle de l’ancien dirigeant français dans la consolidation des relations entre la France et les Émirats arabes unis.

« Mon père avait une relation à ce pays »

« C’est une très grande émotion pour moi […], une très grande fierté aussi », a confié Claude Chirac lors de cette cérémonie qui s’est déroulée dans le musée, en présence de responsables émiratis.

« Mon père avait une relation à ce pays, à ce peuple et en particulier à la grande figure de cheikh Zayed, qui était très empreinte de respect et d’amitié », a-t-elle ajouté.

Des photos de Jacques Chirac aux côtés de cheikh Zayed ben Sultan al-Nahyane, père fondateur des Émirats, ont été exposées dans le musée du Louvre d’Abu Dhabi, première antenne hors de France du célèbre musée qui fête ce lundi son deuxième anniversaire.

Des liens étroits avec les Émirats

« La mémoire de Jacques Chirac restera fermement ancrée au cœur des Émirats », a déclaré l’ambassadeur émirati en France, Ali Abdallah al-Ahmad.

À l’annonce de son décès le 26 septembre à l’âge de 86 ans, nombre de personnalités dans le monde avaient honoré la mémoire de cette grande figure de la politique française, maire de Paris pendant 18 ans, plusieurs fois Premier ministre, président de la République de 1995 à 2007.

Dans le monde arabe, la popularité de Jacques Chirac s’est affirmée avec son opposition aux Etats-Unis et son refus d’entrer en guerre en Irak en 2003. Il existe d’ailleurs une rue « Jack Chirac » à Ramallah, en Cisjordanie.

Les Émirats et la France ont maintenu des liens étroits dans les domaines de la défense, de la politique, du commerce et de la culture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arrêté à l’aéroport Djerba-Zarzis, un professeur à la Sorbonne subit un mauvais traitement des...

Le maître de Conférences à l'université de la Sorbonne et l'ex-conseiller de l'ancien président de la République, Mohamed Hnid, a été arrêté, ce dimanche,...

La NOC accuse les Émirats Arabes Unis d’être le premier responsable de l’arrêt renouvelé...

La compagnie pétrolière nationale de la Libye (NOC) a dénoncé, hier dimanche, explicitement l’arrêt renouvelé de la production et la suspension des exportations de...

Covid-19: les États-Unis enregistrent prés de 700 nouveaux décès en 24 heures

Le bilan des victimes du coronavirus aux Etats Unis est passé, dimanche, à 137 418 morts, après que les autorités sanitaires du pays aient...

Yémen: les Houthis ciblent une installation pétrolière saoudienne et plusieurs aéroports

Le groupe rebelle yéménite des Houthis a déclaré dans un communiqué : "Nous avons ciblé avec précision la grande installation pétrolière de Jizan, dans...

Libye: Haftar impose des conditions pour permettre l’exploitation du pétrole

Le seigneur de guerre renégat Khalifa Haftar, chef des milices rebelles de l'est de la Libye, a déclaré, samedi, qu'il continuera à bloquer la...