dimanche, novembre 29, 2020

Une délégation de dirigeants de Hamas se dirige vers le Caire

Une délégation de dirigeants du Mouvement Hamas a quitté la Bande de Gaza, mercredi matin, via le passage de Rafah, à destination de la capitale égyptienne, le Caire.

La délégation était arrivée à la Bande de Gaza, jeudi dernier, dans le cadre d’une visite qui a duré près d’une semaine.

Elle se compose du vice-président du Mouvement, Saleh al-Arouri, du dirigeant du Mouvement (en dehors de la Palestine), Maher Salah, et des membres du Bureau politique, Moussa Doudine, Moussa Abou Marzouk, Izzat al-Rishq et Houssam Badran.

Le Bureau de presse du poste-frontière de Rafah (partie palestinienne) a annoncé, dans un bref communiqué publié sur sa page Facebook, « le départ de la délégation de Hamas vers le passage frontalier égyptien ».

Le président du Bureau politique du Mouvement, Ismaël Haniyeh, avait déclaré, hier mardi, lors d’une réunion avec des factions palestiniennes et la société civile, que la délégation partirait vers la capitale égyptienne le Caire, mercredi, pour transmettre la vision du Mouvement à l’égard de toutes les questions à discuter.

Et Haniyeh d’ajouter que « la délégation transmettra la vision et les perceptions du Mouvement à propos de la réconciliation et de la levée du blocus, ainsi que de la trêve, de la lutte contre les attaques de l’Occupation et de la reconstruction de la scène palestinienne sur des bases solides ».

Le dirigeant de Hamas a souligné, dans le même ordre d’idées, que les discussions du Bureau politique avaient également évoqué la décision américaine sur la reconnaissance de Jérusalem comme étant la capitale d’Israël et le transfert de l’ambassade de Washington à la ville occupée.

Le Bureau politique a, d’autre part, discuté des Marches de retour et du blocus imposé à la Bande de Gaza, selon Haniyeh.

Le Mouvement Hamas discute avec l’Egypte et les Nations Unies, depuis des semaines, une proposition pour la réalisation de la réconciliation palestinienne et le cessez-le feu, ainsi que pour l’exécution de projets humanitaires dans la Bande de Gaza.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Crimes des milices de Haftar à Oubari : l’armée libyenne s’étonne du silence onusien

L'armée libyenne a fait part, dimanche, de son « étonnement » face au silence affiché par la Mission des Nations unies en Libye, au sujet de...

Irak : Le Parlement appelle à une réponse ferme à la suspension des visas...

La suspension de la délivrance de visas par les Émirats arabes unis (EAU) aux ressortissants de 13 pays, dont l'Irak ne cesse de susciter de vives réactions. Cette...

Assassinat du scientifique iranien : Doha appelle Téhéran à calmer les esprits

Samedi, le Qatar a appelé l’Iran «à calmer les esprits et à tenter de trouver des résolutions radicales aux questions aiguës», en commentant l’assassinat...

Irak : un policier tué et un civil blessé lors d’une attaque de «...

Un policier irakien a été tué tandis qu’un civil a été blessé, samedi, lors d’une attaque lancée par l’Organisation terroriste « Daech » à...

Responsable soudanais : la délégation israélienne a visité le système des industries de défense

Le membre du Conseil de la souveraineté soudanaise, Mohamed Al-Feki Suleiman, a déclaré que la délégation israélienne récemment arrivée à Khartoum, a visité le système des...