Le commandement central américain, Centcom, a annoncé, jeudi, qu’il avait saisi une grande quantité d’armes à bord d’un bateau en mer d’Oman.

Un communiqué publié par « Centcom » indique que le navire USS Normandy a saisi, le 9 février, en mer d’Oman, une cargaison d’armes cachée à bord d’un bateau.

Le communiqué explique que les armes saisies comprenaient 150 missiles antichars du type « Dehlaviyeh », trois missiles sol-air, des drones, des véhicules terrestres et d’autres armes et équipements, tous de fabrication iranienne, selon le communiqué.

Et d’ajouter que beaucoup de ces armes sont similaires à celles saisies en mer d’Oman le 25 novembre 2019.

Le communiqué indique que les armes sont toujours en possession de l’armée américaine, qui décidera ultérieurement de ce qu’il convient d’en faire.

Et de conclure: « Ces armes sont venues d’Iran et étaient en route vers le groupe Houthi, au Yémen », ce qui représente, selon le même communiqué, une « violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies interdisant la vente et le transfert d’armes au groupe Houthi, au Yémen ».

Centcom a également publié des scènes filmées illustrant la saisie du bateau et des armes cachées à bord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here