19.8 C
New York
lundi, juin 17, 2024

Buy now

spot_img

Yémen: Al-Qaïda confirme la mort de son chef tué par un drone américain et désigne un successeur

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a confirmé dimanche le décès de son chef, deux semaines après l’annonce par les États-Unis de sa mort dans une frappe de drone américaine au Yémen, selon un communiqué du centre américain de surveillance des sites islamistes SITE.

L’organisation jihadiste a confirmé la mort de Qassem al-Rimi, dans un discours diffusé dimanche, et a annoncé que « Khaled ben Omar Batarfi est le nouveau chef d’Aqpa », a indiqué SITE.

Le président américain Donald Trump avait annoncé le 6 février que les États-Unis avaient « éliminé » Qassem al-Rimi, quelques jours après la revendication par le groupe jihadiste d’une fusillade perpétrée début décembre dans la base aéronavale américaine de Pensacola en Floride.

Trois marins américains avaient été tués par un sous-lieutenant de l’armée de l’Air saoudienne dans cette attaque. Washington considère Aqpa, basé au Yémen, comme la branche la plus dangereuse du réseau jihadiste.

Washington considère Aqpa, basé au Yémen, comme la branche la plus dangereuse du réseau jihadiste et depuis l’entrée en fonction de Donald Trump en 2017, les Etats-Unis ont intensifié les attaques contre le groupe.

« Khaled Batarfi est apparu dans de nombreuses vidéos d’Aqpa au cours des dernières années. Bien que son rôle n’ait jamais été révélé, il est apparu comme étant l’adjoint de Rimi et le porte-parole du groupe », a ajouté SITE.

« Au plus bas » 

Sous le commandement de Rimi, Aqpa a profité du chaos entraîné par la guerre du Yémen, et a renforcé son emprise dans le sud et le sud-est du pays, menant des opérations tant contre les rebelles Houthis que contre les forces progouvernementales.

À l’étranger, Aqpa a revendiqué des attaques sporadiques, notamment celle du siège de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris en 2015, qui avait fait 12 morts.

Premier commandant militaire d’Aqpa à sa création en 2009, Rimi avait été nommé chef de l’organisation après la mort de son prédécesseur, Nasser al-Wahishi, dans une frappe de drone américaine au Yémen en 2015.

Sa mort « affaiblit davantage Aqpa et le mouvement mondial Al-Qaïda et cela nous rapproche de l’élimination des menaces que ces groupes posent à notre sécurité nationale », avait déclaré la Maison Blanche le 7 février.

Les experts s’accordent pour dire qu’Aqpa avait déjà perdu de sa puissance avant la mort de Rimi.

« Aqpa est à son plus bas depuis une décennie, au moins en terme d’identité en tant que groupe cohérent avec une idéologie essentiellement religieuse (…) Son rêve d’établir un Etat islamique au Yémen est tombé en lambeaux », a dit Elisabeth Kendall, spécialiste du Yémen à l’Université d’Oxford.

Loin de son « pic de 2015-2016 » quand l’organisation « a profité de la guerre pour recruter, remplir ses caisses et fonder un proto-Etat » au Yémen, Aqpa « se débat aujourd’hui pour conserver ne serait ce qu’une portion de territoire », a ajouté la chercheuse.

Selon Mme Kendall, Khaled Batarfi et d’autres responsables d’Aqpa ont des « primes de plusieurs millions de dollars sur leurs têtes qui leurs laissent peu de marge de manœuvre (…) ».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici