mercredi, mai 25, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Yémen : Attaque sur les ports et escalade entre la coalition et les Houthis à l’ouest du pays

Courrier arabe

Au Yémen, des témoins ont affirmé que la coalition émirati-saoudienne avait mené, lundi, des raids aériens au près d’un port dans la région d’«al-Houdeida», accentuant encore plus le conflit avec les Houthis, dans une zone placée sous couvre-feu depuis plus d’une année, à travers une médiation américaine.

Les témoins avaient parlé de 3 frappes aériennes, à proximité du port pétrolier «Ras Issa», l’un des trois ports de l’ouest du pays, déserté par les Houthis, suivant l’accord de paix conclu en 2018.

De son côté, la chaîne «al-Massira» affiliée au groupe yéménite, déclara que «lundi matin, l’aviation de la coalition arabe avait lancé des attaques sur le port «Ras Issa» et sur une île dans la Mer-Rouge», signalant qu’une source médicale rapporta la mort d’une personne, lors des frappes qui touchèrent le port.

Un couvre-feu rompu  par des prétextes  

Dans ce contexte, le porte-parole de la coalition arabe «Turki al-Maliki» affirma à l’agence «Reuters» que «les frappes avaient été lancées sur des cibles militaires légitimes, qui reflétaient la menace des milices des Houthis, soutenues par l’Iran».

L’agence signala que l’opération se présenta une semaine après l’affaire des deux navires coréens, et de l’oléoduc portant un drapeau saoudien, qui furent détenus par le groupe des Houthis avant d’être relâchés plus tard.

L’ONU et le chemin rêvé vers la paix

Vendredi dernier, l’envoyé spécial des Nations unies au Yémen (ONU) «Martin Grifith» avait déclaré qu’après les négociations officielles tenues entre l’Arabie saoudite et les Houthis en septembre dernier, les frappes aériennes de la coalition avaient baissé de 80% au pays.

Il rappela que son organisation poursuivra les négociations politique, et affirma qu’elle ne baissera pas les bras avant d’instaurer une trêve avec une étendue plus large au pays, en vue de mettre fin à la guerre, qui ruina le pays, et lui infligea la pire crise humanitaire au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos