Le chef du groupe armé des Houthis a adouci son ton, en s’adressant aujourd’hui aux Émirats arabes unis (EAU), qui avaient annoncé le retrait progressif de leurs troupes du Yémen, et conclu de nouveaux accords avec l’Iran, alors qu’il a menacé l’Arabie saoudite de mener de nouvelles attaques.

Lors d’un discours télévisé diffusé par la chaîne «al-Massirah» affiliée au groupe yéménite, le chef «Abdel Malik al-Houthis» a déclaré: «Nous conseillons les EAU, qui participent à l’offensive menée contre le Yémen, de tenir leurs promesses, et d’être sérieux au sujet du retrait des troupes du Yémen, pour leur bien économique, et celui de tous leurs autres secteurs».

Et comme message aux Saoudiens, Abdel Malik al-Houthis a noté: «Le gouvernement saoudien doit prendre une leçon des opérations du 9 Ramadhan dernier, et devra réaliser que son bien, et celui de la région se concrétise à travers la paix, et l’arrêt de l’offensive, car s’il persiste à poursuivre les attaques contre le Yémen, sa décision sera accueillie par plus d’escalade de notre part».

Il continua, en affirmant que «le système saoudien se noie dans cette offensive, et s’il s’élancera encore plus, nous n’économiserons pas de réponses, et nous lui enverrons des frappes qui lui seront fatales».

Le Yémen est le terrain d’une guerre féroce entre le groupe des Houthis et les forces du gouvernement soutenues par la coalition arabe, dont l’intervention militaire est principalement assurée par les troupes de l’Arabie saoudite et des EAU, depuis 2015.

Notant que les émiratis avaient récemment décidé de réduire leurs troupes au pays, et de passer d’une stratégie militaire, vers une autre qui prône la paix et le dialogue. En signe de leur bonne foi, jeudi dernier, les EAU ont conclu plusieurs accords avec l’Iran, le principal tuteur du groupe yéménite, au sujet d’une collaboration frontalière entre les deux pays.

Au milieu des évolutions qui annoncent une nouvelle ère de stratégies politiques, et avec plusieurs changements qui attendent la région du Golfe, la population dépourvue au Yémen espère une résolution du conflit sanglant, et continue à rêver d’une paix proche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here