mardi, mars 9, 2021

Yémen : les Émirats arabes unis retirent ses forces d’Aden

Les Émirats arabes unis (EAU) ont annoncé le retour de leurs troupes de la province méridionale d’Aden, après avoir remis la région aux forces saoudiennes et yéménites.

« Le transfert d’Aden aux forces saoudiennes et yéménites a été effectué de manière responsable, conformément à une stratégie militaire structurée et a été finalisé avec succès », a déclaré le Commandement des Forces armées des EAU, dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle, WAM, mercredi.

Le communiqué ajoute que les forces émiraties « ont libéré la ville d’Aden des Houthis et des organisations terroristes le 17 juillet 2015, et ont ainsi, en coopération avec les forces saoudiennes, été en mesure de réhabiliter, former et équiper les forces yéménites de manière à leur permettre de s’acquitter de leurs tâches militaires quand la passation des pouvoirs sera effective. »

Et de souligner que « l’armée des EAU, après l’achèvement de la libération et la sécurisation, a remis Aden aux forces saoudiennes et yéménites, qui assumeront la responsabilité de l’ordre dans la ville, ainsi que la préservation des acquis ».

« Les forces des EAU, en coopération avec les forces amies, poursuivront leur guerre contre les organisations terroristes des provinces du sud du Yémen et d’autres régions », affirme le communiqué.

Dimanche, la coalition arabe au Yémen a annoncé que l’Arabie saoudite dirigerait ses forces à Aden, en remplacement des EAU, récemment accusées de soutien à des mouvements séparatistes, ce qu’Abu Dhabi réfute.

En août, les forces de la « ceinture de sécurité » du Conseil de transition, soutenues par les EAU, ont pris le contrôle de la plupart des rouages de l’État à Aden, après quatre jours de violents combats contre les forces gouvernementales, faisant plus de 40 morts, dont des civils, et 260 blessés, selon des organisations de défense des droits de l’Homme. L’Arabie saoudite est ensuite intervenue pour calmer les parties et mener des consultations entre les forces armées et le gouvernement yéménite, alors que les critiques du Yémen à l’égard des EAU devenaient de plus en plus virulentes.

Le Yémen est, depuis cinq ans, le théâtre d’une guerre que se livrent les forces gouvernementales, soutenues par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et des EAU et les rebelles Houthis, accusés de recevoir un appui iranien et qui contrôlent un certain nombre de provinces, depuis septembre 2014, dont la capitale Sanaa.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos