Le groupe armé des Houthis a décidé de suspendre ses attaques contre les Émirats arabes unis (EAU), après qu’Abu-Dhabi ait changé sa position militaire et politique au sujet de la guerre au Yémen, alors que les émiratis  déclarent que les récentes pourparlers avec l’Iran étaient en collaboration avec l’Arabie saoudite, dans le but d’éviter les affrontements.

«Mohammed al-Bekhiti», le membre du bureau politique du groupe yéménite a annoncé la suspension des attaques qui ciblaient des buts à l’intérieur du territoire des EAU, après que cette dernière a changé sa position militaire et politique en vers la guerre au Yémen.

En commentaire sur l’annonce, le ministre émirati des Affaires étrangères «Anouar Karkach» a déclaré que aujourd’hui: «Avec l’Arabie saoudite, nous nous sommes mis d’accord sur la prochaine stratégie à aborder au Yémen et au sujet iranien, notre position est commune, et vise à éviter les affrontements, et à privilégier le dialogue politique».

Anouar Karkach avait ajouté lors d’un tweet, que la position émiratie était stable, et que la collaboration avec l’Arabie saoudite était dans le meilleur de ses états, accusant le Qatar «de chercher la petite bête, en exagérant au sujet d’une réunion normale», a-t-il noté.

Ces déclarations se présentent quelques jours après l’organisation d’une rencontre entre des hauts responsables des Gardiens de la révolution islamique iraniens et des garde-côtes émiratis.

Téhéran et Abu-Dhabi s’étaient entretenues mardi dernier en Iran, déclarant qu’il s’agissait de discutions sur la sécurité au Golfe, ainsi que des affaires de frontières, et de lutte contre la contrebande.

Alors que les observateurs déclarent que des affaires bien plus profondes se préparent dans les coulisses, ils affirment que les jours à venir se chargeront de révéler les véritables intentions des deux nations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here