20.6 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

À la fin de la grève générale au Soudan, les militaires menacent de recourir à des alternatives

Courrier arabe

Alors que la grève de deux jours est presque fini, le membre du Conseil militaire transitionnel soudanais, Salah Abdel khalek Saad, a pris la parole cet après midi, où il a déclaré que les militaires devront recourir à d’autres alternatives si les négociations avec les Forces de la Liberté et du Changement (FLC) échouèrent encore, affirmant que le pouvoir sera uniquement livré à un gouvernement élu.

Il affirma que le FLC ne représente pas tout le peuple soudanais, et que la représentation du peuple se fait à travers les urnes, «nous transmettrons le pouvoir à celui qui gagnera le plus de voix», a-t-il ajouté.

Salah Abdel khalek annonça que le Conseil militaire a livré 76% de l’autorité législative, et 100% de l’exécutive aux Forces de la liberté et du Changement (FLC), soulignant «maintenant, ils demandent 100% du pouvoir souverain».

Il affirma que le FLC n’obtiendra jamais cette requête «sauf s’ils gagnent la guerre», excluant qu’ils ne puissent l’atteindre légalement.

Il ajoute que si les négociations se tournaient vers l’impasse, le Conseil se tournera vers d’autres alternatives, «nous parlons de l’organisation d’élections précoces durant les trois prochains mois», a-t-il expliqué.

Cependant, le membre du Conseil militaire a mis en garde contre l’insécurité et le chaos, signalant qu’au Soudan «plus de 8 armées différentes attendent le moindre zèle», estimant que le Conseil est le seul garant de la stabilité et de la sécurité au pays.

Le FLC répond  

De son côté, le FLC a renouvelé sa demande à une souveraineté totale avec tous les niveaux du pouvoir, déclarant lors d’une conférence tenue cette soirée, « le FLC n’a eu aucun contact avec les militaires depuis leur suspension il y’a deux semaines».

Estimant que l’invitation à des élections précoces «ressemble à mettre le chariot devant le cheval», elle ajoute que c’est une méthode de pression revendiquée.

Le FLC expliqua que, pour l’heure, ses priorités consistaient à mettre fin aux guerres civiles et à entrer dans la phase du changement démocrate et de lutter contre les pressions économiques.

Notant que les manifestations soudanaises se poursuivent malgré la destitution d’El-Béchir, le 11 avril, estimant que le Conseil qui a pris sa place «est une réincarnation de l’ancien régime».

Les Soudanais affirment qu’ils ont commencé les préparatifs pour célébrer l’Aïd dans les places de contestation, signalant la poursuite du mouvement, jusqu’à obtention de leurs demandes.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement dans la capitale, Khartoum, pour protester contre la visite du ministre israélien des Affaires étrangères...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici