mercredi, mars 3, 2021

Abdallah Hamdok promet de faire traduire en justice les auteurs de meurtres et de génocides

Le Premier ministre soudanais Abdalla Hamdok a promis mercredi de traduire en justice tous les individus impliqués dans des meurtres et des génocides.

« Justice sera rendue. Les lois s’appliqueront à tous les assassins », a déclaré M. Hamdok lors d’un rassemblement marquant le premier anniversaire des manifestations soudanaises de décembre 2018.

« Nous travaillerons à faire en sorte que tous les criminels soient jugés et que les familles des victimes retrouvent leur dignité », a-t-il ajouté.

M. Hamdok a également réitéré l’importance du retour de la paix dans le pays. « Sans une paix juste et durable, les slogans des manifestants resteront lettre morte », a-t-il affirmé.

Les Soudanais célèbrent en ce moment le premier anniversaire des manifestations qui ont éclaté le 19 décembre 2018.

Sous la pression de la rue, l’armée soudanaise a évincé le 11 avril 2019 l’ancien président Omar el-Béchir, et a formé un Conseil militaire de transition pour gérer les affaires du pays.

Fin août, l’armée et le mouvement d’opposition « Alliance pour la liberté et le changement », qui était à la tête des manifestations, ont mis en place un Conseil souverain et un gouvernement de transition chargés de diriger le pays pour une durée de 39 mois.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos