jeudi, septembre 29, 2022

Abdel Fattah al-Sissi dénonce les violations du consensus de Berlin sur la Libye

Enregistré à Berlin, le consensus sur la Libye a été violé par plusieurs «parties régionales», a constaté le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, intervenant samedi au Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Le dossier libyen se trouvera au centre du 33e sommet de l’Union africaine (UA), les 9 et 10 février à Addis-Abeba, anticipé samedi par une réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’UA au cours duquel le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi qui assure à présent la présidence tournante de l’organisation continentale a regretté que «certaines parties» aient violé le consensus sur la Libye, enregistré à Berlin.

L’Union africaine s’exprime sur «la livraison d’armes et le recrutement de mercenaires» en Libye

«Malheureusement, le consensus international que nous avons observé à Berlin a été violé par des parties régionales bien connues qui n’ont cessé de violer l’embargo sur les livraisons d’armes et ont poursuivi l’importation de milliers de mercenaires, devenus des machines d’extermination de gens», s’est indigné le chef de l’État égyptien.

Conférence de Berlin

Le 19 janvier, Berlin a accueilli une conférence internationale sur la Libye avec la participation de plusieurs pays comme la Turquie et l’Égypte, ainsi que l’UE et l’Onu. Fayez el-Sarraj, chef du gouvernement d’union nationale (GNA), et Khalifa Haftar, commandant de l’Armée nationale libyenne (ANL), étaient aussi présents, sans qu’il y ait un dialogue direct entre ces deux derniers.

Un ex-ministre libyen: la mission de l’Onu n’est plus crédible pour conduire le processus de paix en Libye

Le principal résultat de cette conférence a été l’appel au cessez-le-feu dans toute la Libye et l’engagement de la part des puissances étrangères à ne pas s’ingérer dans le conflit en respectant notamment l’interdiction de livrer des armes aux belligérants.

La Libye toujours en crise

En 2011, plusieurs pays de l’Otan, la France de Sarkozy en tête, ont attaqué la Libye. Une guerre civile en a suivi, le gouvernement de Mouammar Kadhafi a été renversé et il a été assassiné. Le pays s’est divisé. Le GNA de Fayez el-Sarraj, soutenu par les Nations unies et l’Union européenne, s’est installé à Tripoli, alors que dans l’est de la Libye siège un parlement élu par le peuple et appuyé par l’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar. Le pays est toujours déchiré en plusieurs entités rivales.

SourceSputnik

Dernières infos

L’armée israélienne tue 4 Palestiniens et blesse 44 autres dans le camp de Jénine

L'armée israélienne a tué 4 Palestiniens et blessé 44...

Arabie saoudite : Le prince héritier nommé Premier ministre et son frère ministre de la Défense

Le roi Salman bin Abdelaziz d'Arabie saoudite a décidé,...

Fuites sur les gazoducs Nord Stream: le Kremlin n’exclut pas la possibilité d’un acte de sabotage

La Présidence russe (le Kremlin) a annoncé mardi que...

Des colons israéliens renouvellent leur prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa

Des dizaines de colons israéliens ont renouvelé, mardi, leur...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

L’Algérie remet au Maroc une invitation officielle pour participer au Sommet arabe

Le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi est arrivé à Rabat, ce mardi, pour remettre au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita...

Libye : Un accord de cessez-le-feu met fin à des affrontements sanguinaires à Zaouia

L’armée libyenne a signalé, lundi 26 septembre, «être parvenu à conclure un accord de cessez-le-feu, entre les fractions armées qui se sont affrontées dimanche...

Tunisie : Un journaliste violemment agressé dans un centre de police

En Tunisie, un journaliste a été violemment agressé vendredi 16 septembre à l’intérieur d’un centre de police à Tunis, poussant le syndicat des journalistes...

Washington exhorte toutes les parties libyennes au dialogue

L'envoyé spécial américain en Libye, Richard Norland, a déclaré, vendredi, que Washington exhortait toutes les parties libyennes à s’engager dans un dialogue et à...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here