mardi, octobre 20, 2020

L’Algérie annonce le déblocage de tous les sites d’information censurés

Deux semaines après la décision du chef de l’État algérien concernant les médias électroniques, le ministre de la Communication a annoncé mardi que tous les sites d’information censurés en Algérie avaient été débloqués.

Conformément à la directive du Président algérien Abdelmadjid Tebboune par laquelle il avait instruit l’exécutif de prendre toutes les mesures pour régulariser les médias électroniques, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a annoncé mardi 18 février lors de son passage sur la Chaine III de la Radio nationale qu’aucun site d’information n’est plus bloqué en Algérie.

«Aucun site n’est bloqué», a déclaré le ministre, indiquant que «TSA [Tout sur l’Algérie, bloqué depuis plus de huit moi, ndlr] a été libéré il y a 15 jours».

Accords d’association et de libre-échange Algérie-UE, quel avenir?

Dans le même sens, M.Belhimer a affirmé que «depuis que je suis là, aucun site n’est bloqué», précisant que «l’autorisation a été donnée à tous les titres qui sont passés au ministère pour s’enregistrer».

La directive du Président

Abdelmadjid Tebboune a demandé au gouvernement de prendre toutes les mesures pour régulariser les médias électroniques et leur réserver le même traitement qu’à la presse écrite nationale dans la couverture des événements nationaux, rapporte une note de la présidence de la République relayée par l’agence officielle Algérie Presse Service (APS).

Ainsi, «ces médias seront traités au même pied d’égalité que la presse nationale écrite en matière de couverture des activités nationales et officielles et d’accès à la publicité publique, et ce dans le strict cadre de la loi et de la déontologie de la profession», explique la note.

Des sites d’information bloqués en Algérie

Depuis le début du mouvement de contestation populaire (Hirak) du 22 février en Algérie, plusieurs sites électroniques d’information ont été bloqués par les autorités. Ainsi, Tout sur l’Algérie (TSA), Observ’Algérie, Algérie patriotique et Inter-Lignes n’étaient plus accessibles dans le pays, sauf via un VPN ou un site Proxy.

Le Syndicat algérien des éditeurs de la presse électronique (Saepe) avait dénoncé le 19 juin 2019 des «entraves» à l’exercice du métier de journaliste.Contacté par Sputnik, le ministère algérien de la Communication a affirmé que par cette décision, le Président Tebboune venait d’ouvrir tout un chantier et une nouvelle réflexion sur la réorganisation du secteur de l’information et sa promotion dans le cadre du respect des libertés démocratiques conformément aux lois en vigueur dans le pays et à la charte de déontologie de cette profession. Plus de précisions quant au contenu de cette directive et aux médias concernés seront rendues publiques après l’atelier consacré à ce sujet prévu pour le jeudi 20 février, a-t-il précisé.

SourceSputnik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...