En Algérie, le chef d’État-Major de l’Armée nationale populaire «Ahmed Gaïd Salah» a félicité samedi, «Abdel Majid Tebboune», le candidat vainqueur des élections présidentielles, et déclara qu’il était «un choix réussi» pour diriger le pays.

«En cette louable occasion, je tiens à exprimer à tous les fidèles citoyens du peuple algériens, attachés aux principes et valeurs éternelles de Novembre, les plus hautes marques de considération, de gratitude et de reconnaissance pour leur participation massive dans cette importante échéance électorale et leur choix réussi, en toute transparence, intégrité et conscience, de Monsieur Abdelmadjid Tebboune, en tant que Président de la République», avait noté Gaïd Salah, lors d’une lettre de félicitation, publiée sur le site du ministère algérien de la Défense.

Il estima également que «l’homme qui convient et expérimenté, apte à mener notre pays l’Algérie vers un avenir meilleur», lui souhaitant toute la réussite et le succès dans ses missions nationales.

«L’Armée Nationale Populaire demeurera mobilisée et appuiera le président que le peuple a élu, et ne déviera jamais de ses engagements constitutionnels», avait-il ajouté en promettant loyauté aux choix du peuple.

Le nouveau président appelle au dialogue

Par ailleurs, vendredi, le président élu «Abdel Majid Tebboune» exprima lors de son premier discours médiatique post-élections, ses remerciements à la direction de l’armée nationale algérienne, ainsi qu’à son chef «Ahmed Gaïd Saleh», pour leurs efforts, grâce auxquels le bon déroulement des échéances nationales a été assuré, ainsi que la sécurité du mouvement populaire, «sans que la moindre goutte de sang, ne soit écoulée».

De suite, «Abdel Majid Tebboune» appela le mouvement populaire à un dialogue «direct et responsable», pour parvenir à construire «une nouvelle république», avec une nouvelle constitution et une nouvelle loi électorale, qui transiteraient entre «la politique et l’argent».

Rappelons toutefois, que «Abdel Majid Tebboune» a été élu président de l’Algérie, lors des élections présidentielles, qui avaient eu lieu jeudi le 12 décembre, avec 58,15% des voix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here