26.3 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Algérie: le chef d’état-major par intérim Saïd Chengriha, s’exprime pour la première fois

Le chef d’état-major par intérim, Saïd Chengriha a pris la parole publiquement pour la première fois depuis la mort de son prédécesseur, le puissant général Ahmed Gaïd Salah. Saïd Chengriha s’est exprimé dans une réunion avec « les cadres du ministère de la Défense et de l’état-major de l’armée ». Des propos relayés dans un communiqué, en forme d’hommage à l’action des militaires.

Alors que son prédécesseur avait pris l’habitude de s’adresser directement à la population après la destitution du président Bouteflika, c’est aux militaires que Saïd Chengriha est venu livrer son bilan de l’année.

Le chef d’état-major par intérim a estimé que l’Algérie a traversé « une étape sensible ». Le pays a dû faire « face, selon lui, à un dangereux complot » visant « sa stabilité et les fondements de l’État », « pour l’entraîner dans le bourbier du chaos et de la violence ». Des propos qui font référence à une frange du mouvement de protestation populaire du Hirak, accusée d’être manipulée par l’étranger.

Le général Chengriha a en revanche rendu un hommage appuyé au haut commandement militaire, qui « a su gérer cette phase avec sagesse et clairvoyance », selon lui.

Laissant de côté les nombreuses arrestations et la répression parfois sévère des manifestants, il a estimé que c’est l’armée qui a veillé à « la protection des marches pacifiques » et qui a su garantir « l’unité nationale ». Le 12 décembre, une grande majorité d’Algériens a pourtant déserté les urnes en signe de désaccord.

Saïd Chengriha tire un tout autre bilan, et loue les « efforts » du commandement militaire pour la « sécurisation des élections présidentielles dans un climat de sécurité et de quiétude ».

Le scrutin s’est pourtant déroulé dans un climat de tension, et le vote a même été très perturbé par des manifestations, en Kabylie notamment. La manifestation de vendredi dernier (le 45e vendredi de protestation dans le pays) a réuni moins de manifestants qu’habituellement, quelques jours après le décès d’Ahmed Gaïd Salah et l’investiture du président Tebboune.

SourceRFI

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Affaire de l’activiste algérienne: la France estime « avoir protégé une ressortissante française »

La France a réagi officiellement, ce jeudi, à l'affaire de l'exfiltration de la gynécologue et activiste algérienne, Amira Bouraoui, qui a suscité la colère...

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris pour « consultations »

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a rappelé, ce mercredi, l'ambassadeur d'Algérie à Paris (France), Saïd Moussi, "pour consultations", a indiqué la présidence algérienne, dans...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Algérie : Tebboune effectuera sa première visite en France au mois de mai

La présidence algérienne a annoncé, dimanche, une visite prochaine en France du président du pays, Abdelmadjid Tebboune, prévue pour le mois de mai prochain,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici