samedi, octobre 1, 2022

Algérie: mandat d’arrêt international contre l’ex-chef d’état-major Khaled Nezzar

L’Algérie a lancé un mandat d’arrêt international contre l’ancien ministre de la Défense et ex-chef d’état-major de l’armée algérienne Khaled Nezzar et son fils, accusés notamment de « complot », a annoncé mardi la télévision nationale. Par crainte de subir le même sort que d’autres ex-responsables politiques à l’endroit desquels la      justice a ouvert une série d’enquêtes pour des faits de corruption et, quelquefois, diligenté des détentions      préventives, le général à la retraite Nezzar, ancien homme fort du pays au début des années 1990, a fui il y a un plus d’un mois en Espagne où il a été rejoint par son fils, selon des médias algériens. Pour rappel, le général Nezzar a été l’un des principaux artisans en janvier 1992 de l’interruption du processus électoral destinée à empêcher la victoire des islamistes aux législatives et qui a précipité l’Algérie dans une « décennie noire » de guerre civile.

L’information donnée par la télévision nationale

« Le tribunal militaire de Blida [sud d’Alger] a émis un mandat d’arrêt international contre l’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar et [son fils] Lotfi Nezzar, accusés de complot et d’atteinte à l’ordre public », a indiqué lundi la télévision nationale. Une troisième personne, Farid Benhamdine, gérant de la Société algérienne de pharmacie, est également visé par ce mandat d’arrêt, a précisé la télévision nationale. Les trois noms sont apparus durant l’instruction visant Saïd Bouteflika, frère et conseiller du président déchu Abdelaziz Bouteflika, selon la presse algérienne. M. Nezzar avait été entendu comme témoin le 14 mai dans l’enquête pour complot contre l’autorité de l’armée et de l’État visant Saïd Bouteflika et les ex-chefs des services de renseignements, les généraux Mohamed Mediene dit « Toufik » et Athmane Tartag alias « Bachir ». Le général Nezzar avait affirmé que Saïd Bouteflika, qui ne disposait d’aucun pouvoir constitutionnel, lui avait dit en mars envisager d’instaurer l’état de siège et de démettre le général Gaïd Salah, afin de mettre fin à la contestation contre son frère. Soutien indéfectible du président Bouteflika durant 15 ans, le général Gaïd Salah est devenu de facto l’homme fort du pays depuis avril.

SourceLe Point

Dernières infos

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord...

Des scientifiques israéliens et marocains signent un accord de coopération dans le domaine de l’énergie

Des scientifiques israéliens et marocains spécialistes de l'énergie ont...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

L’Algérie remet au Maroc une invitation officielle pour participer au Sommet arabe

Le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi est arrivé à Rabat, ce mardi, pour remettre au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita...

Tunisie : Un journaliste violemment agressé dans un centre de police

En Tunisie, un journaliste a été violemment agressé vendredi 16 septembre à l’intérieur d’un centre de police à Tunis, poussant le syndicat des journalistes...

Président du Conseil européen : « L’Algérie est un partenaire fiable en matière d’énergie »

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a indiqué, lundi à Alger, que "l'Algérie était un partenaire fiable en matière d'énergie". "Nous avons considéré...

Tunisie : Des blessés suite aux affrontements entre les forces de l’ordre et le syndicat des policiers

En Tunisie, de violents affrontements ont éclaté jeudi soir entre les forces de l’ordre et le syndicat national des forces de sécurité intérieure (SNFSI),...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here