jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Arabie saoudite: une princesse et sa fille libérées après trois ans de détention

L’information a été donnée par une organisation de défense des droits humains basée à Londres. Basma bint Saoud et sa fille Sohoud, détenues depuis mars 2019,avaient lancé un appel au roi et au prince héritier pour demander leur libération.

Basma bint Saoud est la plus jeune des filles du roi Saoud qui a régné de 1953 à 1964, et la petite fille du roi Abdelaziz, fondateur du royaume saoudien actuel. Mais ce rang élevé dans la famille royale n’a pas suffi à la protéger : en mars 2019, elle et sa fille sont placées en détention.

Femme d’affaires quinquagénaire, Basma bint Saoud était connue pour ses prises de position en faveur de réformes et ses dénonciations des abus en Arabie saoudite. Selon ses proches, c’est cela qui l’a conduite derrière les barreaux.

Basma bint Saoud a été arrêtée juste avant un voyage en Suisse pour un traitement médical, selon une source proche de sa famille. La nature de la maladie dont elle souffre n’a jamais été révélée.

En avril 2020, la princesse et sa fille invoquent des raisons de santé et demandent leur libération en s’adressant directement aux dirigeants saoudiens actuels, le roi Salman et son fils le prince héritier Mohammed ben Salman. Un appel sans effet, jusqu’à l’annonce, ce samedi, de la libération des deux femmes.

La famille royale pas épargnée

La princesse saoudienne était détenue à la prison d’Al-Hair, située près de Riyad et connue pour accueillir de nombreux prisonniers politiques. L’Arabie saoudite est régulièrement critiquée pour la répression de toute forme de contestation. Depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 du roi Salman et de son fils, MBS, les arrestations n’ont pas épargné la famille royale. Plusieurs personnalités importantes de la royauté saoudienne ont été évincées ou inquiétées par le pouvoir. En mars 2020, la garde royale a arrêté le frère et le neveu du roi Salman, accusés d’avoir fomenté un coup d’Etat contre MBS.

« Basma bint Saoud et sa fille Sohoud, détenues depuis mars 2019, ont été libérées », a déclaré sur Twitter l’organisation Alaqst.

« Aucune accusation n’a été formulée contre elle à aucun moment de sa détention », a ajouté l’ONG, déplorant la « négligence » des autorités dans la prise en charge de l’état de santé de la princesse.

SourceRFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos