24.4 C
New York
samedi, juin 22, 2024

Buy now

spot_img

«Cash Investigation»: Des compagnies émiraties impliquées dans le blanchiment de l’argent de la drogue

Courrier arabe

La chaîne française France 2 a diffusé, mardi, à travers son émission «Cash Investigation», une enquête sur le blanchiment de l’argent de la drogue, révélant ses secrets, et évoquant l’implication des Émirats arabes unis (EAU) dans un domaine, qui traite plus d’un milliard de dollars chaque année.

Selon l’enquête, l’argent de la drogue est transporté cash de la France vers le Maroc et la Belgique, pour finir à Dubaï, où il est placé dans diverses banques émiraties, afin qu’il soit intégré au système bancaire international, sous formes d’investissements ou de transactions ordinaires.

Le processus complexe

«Cash Investigation» traita en détail le processus du blanchiment de l’argent de la drogue, et les parties impliquées dans ce domaine, à compter de ceux appelés «les collecteurs du cash», expliquant qu’ils avaient pour mission de «sillonner les villes de la France, pour récolter les millions d’euros, afin de les livrer à une personne, qui assurera le transfert vers le Maroc ou l’Algérie, en utilisant des mandats de paiement».

L’émission signale que le mandat est un moyen de payement international, qui permet de convertir l’argent d’une monnaie vers une autre, à travers un réseau de personnes hors système bancaire conventionnel, et note qu’il représente le moyen favori des trafiquants, car il garantit un transfert sans danger.

Les frères blanchisseurs

Le reportage nota, selon «Contin Mauge» le chef de la police française de la lutte contre le blanchiment d’argent, qu’un homme d’affaires marocain, nommé «Noureddine Chaouti» avait fondé une société spécialisée dans le système des mandats de paiement, dans le but de transférer des millions d’euros de l’argent de la drogue de la France vers le Maroc.

L’officier de police raconta «qu’en 2012, pour blanchir son argent, Chaouti acheta, plus de 3 Kg d’or en Belgique et le paya cash», il continua en expliquant que «le marocain avait ensuite vendu son or à la société de bijoux «Caloty» à Dubaï, à travers une société virtuelle nommé «Ronald International», dont le propriétaire est «Abdel Wahed Chaouti», le frère de Noureddine, et signale qu’en une seule année, la compagnie virtuelle avait blanchi 259 millions d’euros de l’argent de la drogue.

Les sociétés émiraties

Après avoir apporté l’or de la Belgique à Dubaï, en faisant appel à des médiateurs pour assurer le transport, les frères Chaouti, concluent l’affaire aux EAU à travers leur société virtuelle, et placent l’argent perçu vers la compagnie de transaction émiratie «Alfardan Exchange», qui se charge de transférer la somme n’importe où dans le monde, sous forme d’investissements ou de transactions ordinaires.

L’enquête intitulée «Cannabis, la multinationale du blanchiment», a affirmé que «Alfardan Exchange» se spécialisait dans le blanchiment de l’argent sale, parlant de 11 mille transactions bancaires, vers plusieurs pays du monde, y compris la France, les États-Uniset  la Chine, et notant un montant estimé à des centaines de millions de dollars.

Des documents confidentiels

L’équipe de Cash Investigation a pu obtenir des documents confidentiels, révélant que la société émiratie de bijoux «Caloty» avait conclu des achats, avec plusieurs compagnies internationales, indiquant un montant de 5 milliards de dollars, en 2012. Les documents signalaient également que 4 tonnes d‘or couvert d’argent avaient été importés du Maroc, par la société, qui produit 300 tonnes d’or chaque année.

Au final, l’enquête médiatique a révélé que les compagnies émiraties traitaient avec l’argent sale du monde entier, et que les autorités, qui en mis en place des lois pour lutter contre le blanchiment d’argent, ont choisi de fermer les yeux, sans doute parce que les personnalités impliquées, sont très fortes pour qu’on les arrête.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici