mardi, octobre 20, 2020

Coronavirus : L’ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye

L’Organisation des Nations Unies a réitéré, jeudi, son appel à la nécessité à mettre fin aux combats et aux hostilités en Libye, afin de lutter contre la propagation de la pandémie de la Covid-19.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée en vidéoconférence, par Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, au siège de l’organisation à Ne York.

« Les combats se poursuivent (dans la capitale libyenne) Tripoli et ses banlieues, en dépit des appels à répétition lancés pour stopper les combats et les hostilités, afin de permettre aux autorités nationales (le gouvernement) de focaliser l’attention sur les efforts de lutte contre la pandémie de la Covid-19 », a dit Dujarric.

« Des informations ont circulé aujourd’hui au sujet des tirs de missiles à Tripoli, ce qui a fait des victimes parmi les civils, de même que des combats se sont produits à proximité de l’hôpital central de Tripoli », a-t-il ajouté.

Et le porte-parole de poursuivre : « Nos partenaires dans le domaine humanitaire indiquent que pour que la Libye ait une chance pour faire face à la pandémie de la Covid-19, il faut cesser les combats immédiatement ».

Dujarric a renouvelé l’appel lancé par les Nations Unies à l’adresse de « l’ensemble des protagonistes (le gouvernement et les milices de Khalifa Haftar) à n’épargner aucun effort pour honorer leurs engagements et à assumer leurs responsabilités en matière de protection des civils, conformément au droit international humanitaire (DIH) et aux principes humanitaires ».

En dépit des grands défis, a-t-il relevé, les partenaires dans le domaine humanitaire continuent à apporter l’aide urgente aux personnes nécessiteuses ».

Et Dujarric de poursuivre : « Bien que les donateurs aient été généreux, il n’en demeure pas moins que le besoin est impérieux à augmenter les financements afin d’assurer l’exécution des programmes humanitaires. Jusqu’à date, le plan d’intervention humanitaire en Libue a été financé à hauteur de 14% seulement, bien que cela nécessite un total de 130 millions de dollars ».

Jusqu’au jeudi, la Libye déplore 3 décès liés à la Covid-18 sur 64 contaminations confirmées et a enregistré 28 guérisons, selon des sources gouvernementales.

Les milices du général putschiste, Khalifa Haftar, disputent au gouvernement, internationalement reconnu, le pouvoir et la légitimité dans ce pays riche en pétrole. Les milices de Haftar poursuivent leur attaque lancée depuis le 4 avril 2019 dans le but affiché de prendre le contrôle de la capitale Tripoli, où est établi le gouvernement légitime.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...