mardi, juin 22, 2021

Deux chefs militaires de Haftar tués lors d’une attaque près de Tripoli

Courrier arabe

Deux chefs militaires appartenant aux milices du général libyen à la retraite Khalifa Haftar ont été tués lors d’une attaque menée par un drone tard dans la journée de vendredi dernier.

L’attaque a visé la ville de Tarhounah située à 80 km au Sud-Est de Tripoli, qui est le quartier général des milices de Haftar depuis que celles-ci ont perdu le contrôle de Gharyan.

Les deux dirigeants tués sont « Mohssin al-Kaniya », le commandant de la 7ème brigade d’infanterie, et « Abdelwahab al-Moqri », le commandant de la 9ème brigade en plus de Abdeladeem, le frère d’al-Kaniya.

L’Allemagne avait annoncé la semaine dernière son intention de convoquer une conférence internationale parrainée par l’ONU sur l’avenir de la Libye dans une tentative de pousser les puissances régionales à cesser le financement et la livraison des armes aux différentes parties belligérantes dans ce pays.

Rappelons que le 4 avril dernier, Haftar avait lancé une offensive visant à s’emparer de la capitale libyenne Tripoli contrôlée par le gouvernement d’union nationale reconnu par la communauté internationale. Toutefois, ses forces n’ont pas réussi jusqu’à présent à pénétrer la défense de la capitale.

Il est à noter que le général à la retraite est appuyé par les Émirats arabes unis, l’Égypte et la France tandis que le gouvernement d’union nationale est soutenu par les Nations Unies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos