0.5 C
New York
jeudi, février 22, 2024

Buy now

spot_img

Égypte : les autorités éliminent 17 personnes en prétendant qu’elles étaient impliquées dans l’explosion du Caire

Courrier arabe

Le ministère de l’Intérieur égyptien a annoncé l’élimination de 17 personnes en prétendant qu’elles appartenaient au mouvement « Hasm » accusé d’avoir provoqué l’explosion de l’Institut National d’oncologie survenue le 4 août en cours dans laquelle 20 personnes ont trouvé la mort et 47 autres ont été blessées.

Selon le communiqué officiel du ministère, 8 personnes ont été exécutées pour avoir « constitué une cellule liée à Hasm suite à une perquisition de l’une des maisons d’Atssa dans le gouvernorat du Fayoum », ajoutant qu’elles ont essayé de « tirer sur les forces de sécurité ».

Sept autres personnes ont été exécutées dans l’une des unités d’habitation liée au projet de logements sociaux d’el-Chourouk au Caire, en prétendant qu’elles ont contribué à la préparation de l’explosion. En outre, une source sécuritaire avait annoncé auparavant l’élimination de deux personnes dans le cadre du même incident.

Le ministère de l’Intérieur a prétendu qu’il a réussi d’identifier le conducteur de la voiture qui s’est explosée à travers l’empreinte génétique de l’un des membres de sa famille.

Le frère du conducteur dénommé Khaled a été arrêté après avoir été accusé d’appartenir à la cellule ayant planifié l’explosion.

Auparavant, une source sécuritaire avait révélé au site « Al-Araby Al-Jadeed » que le ministère de l’Intérieur égyptien était en train d’élaborer un communiqué officiel dans lequel il annoncera « l’élimination d’un groupe de terroristes« .

Les mêmes sources avaient ajouté: « Il n’y a pas un attentat ou un acte terroriste qui survient en Égypte sans qu’il soit accompagné d’un communiqué du ministère de l’Intérieur annonçant l’élimination de terroristes dans l’un de leurs repaires ».

Il s’avère plus tard que ces « terroristes » étaient en réalité des opposants ou des victimes de disparitions forcées. Le régime ayant trouvé ainsi un moyen commode de les éliminer.

Des dizaines de plaintes sont soumises quotidiennement à des organisations de défense des droits humains concernant des disparitions forcées. Les proches de disparus n’arrivent pas à obtenir des informations sur leurs lieux de détention bien qu’ils aient disparu pendant des années dans certains cas.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne Le Caire, a fait 3 morts et 32 blessées, au soir de ce mercredi, selon...

Égypte-Sources : «Des campagnes d’interpellations, avant l’anniversaire de la révolution du 25 janvier»

Des sources ont affirmé au journal Arabi 21 que «les autorités égyptiennes ont lancé une large campagne d’interpellations, dans plusieurs villes et villages du...

Face à la flambée des prix, le gouvernement égyptien recommande aux citoyens : «Manger les pieds de poulet et les fèves germées»

Alors que l’inflation en Égypte continue à gagner du terrain, touchant chaque jour un nouveau produit et annonçant une crise économique pesante au pays,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici